Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 30 juin 2010

JOURNEE DE L'ETRANGE


.
JOURNEE DE L’ETRANGE
Rennes-le-Château
Salle de la Capitelle
RENNES-le-Château, village du livre
Samedi 4 Septembre 2010

Conférences (salle de la Capitelle) :

Thibaut Canuti, « Les Anciens Astronautes »
Richard Nolane, « Vampires »
Philippe Ward, « Montségur et le mythe cathare »
Yves Lignon, « du Titan au Titanic »
Jean-Luc Rivera, « les OVNIS du passé »
Laurent Octonovo, « Vous avez-dit Rennes-le-Château ? »

Auteurs sur Table :

Antoine Captier
Germain Blanc-Delmas
Henry Lincoln
Dominique Dubois
Octonovo
Richard D. Nolane

Bouquinistes

Le Grand Chêne
Dominique Marty

Petits éditeurs

Rivière Blanche
Les Holmésiens Fous
Editions Pyrémonde

Nous cherchons bouquinistes et petits éditeurs pour participer au "village du livre".

Remarque importante :

Cette opération est réalisée sans aucun moyen. Les seuls espoirs de rentrée d’argent sont les encarts publicitaires que nous vendrons pour financer l’édition du programme et de l’affiche, et offrir un pot aux participants.
Le Maire, qui est un peu le demandeur pour l’opération « village du livre »,... serait prêt à fermer le village pour que chacun puisse installer son stand dans la rue.
Ce qui veut dire que les conférenciers, bouquinistes et petits éditeurs viendraient à leurs frais et avec leur logistique. Mais je pense que cette opération attirera un public « motivé ».





Une manifestation soutenue par la Municipalité de Rennes-le-Château, les associations APARC, ARTBS, ODS, Terre de Rhedae, les Éditions de l’Œil du Sphinx, Sud Radio, la Dépêche du Midi, l’Hostellerie de Rennes-les-Bains, les librairies Atelier Empreinte & Mutus Liber

HENRY LINCOLN SAMEDI 3 JUILLET


.
Henry Lincoln ouvrira le cycle des conférences de l'été ce samedi 3 juillet à 17 heures, à la salle de la Capitelle à Rennes-le-Château.

La conférence est en anglais.

L'entrée est gratuite.
.

PAUL ROUELLE CAUSE, UNE FOIS !!!


.
On clique sur le titre pour lire son interview.
.

L'EMPREINTE CANICULAIRE



On clique sur le titre pour voir le programme des festivités de l'été sur la Colline.
.

mardi 29 juin 2010

LA GRANDE SOIREE DE LA FRICASSEE


.
Ce sera à Limoux, bien sûr, le 6 août et le 25 septembre. Une grande manifestation gastronomique avec la participation de la Confrérie des Capitouls.
.

GEORGES GIRARD


.
Yves Lignon nous apprend :

Georges Girard, le biographe passionné d'Emma Calvé, est mort cet hiver (vers Noël ). Heureusement son tombeau familial est proche de celui d'Emma
Il y aurait eu plusieurs grands articles mais uniquement dans l'édition de Millau du "Midi Libre".

Phil ému.
.

samedi 26 juin 2010

Le Bûcher du Bibliothécaire


.
Une curiosité pour les amateurs des thrillers maçonniques de Giacometti et Ravenne : In Nomine (Pocket, avril 2010) ou la première enquête de l’inspecteur Marcas. Une plongée dans l’univers cathare, et notamment le premier bûcher collectif, celui de Minerve. Raoul de Presle conduit à la mort une centaine d’hérétiques qui s’élancent dans le bûcher sans la moindre peur. L’Eglise est perplexe et cherche à percer ce mystère. Une formule pour supprimer la douleur, consignée dans un manuscrit qui va traverser les siècles et se retrouver dans une vente aux enchères parisienne. Un manuscrit évidemment convoité, qui suscitera meurtres et machinations. Du grain à moudre pour notre jeune policier qui vient tout juste de recevoir son « initiation ».
A dévorer.
.

vendredi 25 juin 2010

Y EN A QUI DISENT



Que ce serait le château de Dracula ; en tous cas d'un Dracula Belche !!!!
Posted by Picasa

UNE BD BELCHE ?



Elle se profile sous la signature d'El Jice !
Posted by Picasa

HISTORIA OCCULTAE, troisième opus


.

Le troisième numéro d' Historia Occultae, la revue dirigée par Dominique Dubois, entre dans sa phase finale. En attendant la fin de la cuisson, une vue du sommaire pour vous faire patienter :


- Groupe de Thèbes, Ombres et Lumières, Rémi Boyer….
- De Umbra Ambelanii, le Très Haut Lunaire, Saltus Vadens…
- Art, Révolte et Initiation à la Belle Epoque, l’exemple d’Ivan Agueli, Denis Andro…
- La mémoire Templière, Daniel Castille…
- Les puritains : de la Religion à la Sorcellerie, Jacky Ferjault…
- Entretien avec Serge Caillet…
- Emma Calvé et François-Bérenger Saunière, Mythe ou réalité ?, Philippe Marlin…
- Réflexion sur le mystère Otto Rahn, Philippe Marlin…
- Une théosophie blavatskienne dans le monde moderne, Dominique Dubois…
- En se souvenant du Professeur Rémy Chauvin (10 octobre 1913 - 9décembre 2009), Yves Lignon…
- Acupuncture, médecine de l’Ame ? Une physiologie occulte, Jean-Paul Guignette…
- « …Et je suis proche des origines de la Terre », Un poète mystique iranien : Sohra Sépehri, Homa Sayar…
- Roger Caro, Un alchimiste du XXe siècle, Arnaud de L’Estoile…
- Roger Caro (1911-1992) par les degrés monomères, Dominique Dubois…
- La page des dédicaces et des ex-libris. Collections privées, Historia occultae…
- Les chroniques d’Historia Occultae…
- Who is who ?…
.

jeudi 24 juin 2010

LE MAUVAIS GOUT DE SAUNIERE


.
Intéressante découverte dont nous fait part Rémy Lechevalier avec La France Inconnue, le Sud-Est de Georges Pillement (Grasset 1955). L’auteur, au cours de ses pérégrinations, grimpe sur notre colline favorite :
« Nous prendrons à la sortie de Couiza une petite route qui monte sur le plateau où est bâtie Rennes-le-Château, l’ancienne capitale du Razès. Nous y trouverons des maisons en ruines, un château-fort délabré et, hélas, des villas modernes avec véranda et pergola, qui illustrent particulièrement le mauvais goût de notre époque en ce lieu où il suffisait de remettre en état des demeures anciennes. Si nous continuons de grimper sur le plateau jusqu’à l’escarpement qui domine la vallée de la Sals, nous trouverons l’emplacement de l’ancienne cité wisigothe qui comptait trente mille habitants et qui fut rasée en 1170 par les troupes du Roi d’Aragon. Il nous faudra nous contenter de l’admirable point de vue qu’on a de ce belvédère avec, en face, sur l’autre rive de la Sals, les ruines du château de Coustaussa, celles de Blanchefort et un admirable paysage de vallées et montagnes. »
Bon, on n’y parle pas du curé, mais la villa Béthanie n’est manifestement pas à son goût !!!!
.

DRACULA, MON AMOUR


.
Encore une belle surprise que l’ouvrage de Syrie James, Dracula mon Amour (Hachette/Black Moon, juin 2010), car il ne s’agit rien d’autre que de réécrire l’œuvre fondatrice sous la plume très féminine de Mina Harker. Une réécriture époustouflante, car elle tient à réutiliser le moindre détail du roman de Stoker avec, bien sûr, un certain nombre de révélations sur des sujets sulfureux qui n’avaient pas été portés à la connaissance de l’écrivain irlandais. Tout commence à Whitby, après le naufrage du Déméter, avec l’apparition d’un mystérieux et séduisant personnage, Mr Wagner. Lucy succombera à ses charmes, et on connaît la suite. Une suite déjà esquissée dans Dracula l’Immortel, à savoir que notre vampire séducteur essaiera de sauver la jolie fiancée des transfusions sanguines opérées sans précaution par Van Helsing. Sans succès hélas. Mais c’est de Mina dont s’éprend Wagner/Dracula, Nicolae de son petit nom, un amour auquel elle répond avec passion alors qu’elle vient d’épouser Johnatan Harker à peine rescapé de son voyage en Transylvanie.
Et tout le récit est celui d’une double liaison, impossible à gérer, amenant souvent Mina à jouer double jeu pour préserver son amour secret des entreprises déterminées du « Club de chasseurs de vampires ». Un amour secret sur fond de sensualité trouble et de sexualité violente, comparé à la fadeur des relations maritales de la jeune épousée.
Je ne raconte pas la chute, qui est pleine de surprises, mais revient sur quelques précisions que nous apporte ce roman par rapport à l’original :
° on y apprend la véritable origine de Mina, fille d’une femme de chambre d’origine bohémienne qui avait « fauté » avec un jeune Lord Anglais.
° Dracula n’est pas Vlad Tepes II, mais l’un de ses frères. Et c’est Vlad, personnage démoniaque, qui a inoculé le virus à Nicolae.
° il existe une école de formation des vampires, dont le but est de les éduquer pour qu’ils puissent vivre « paisiblement » en société. Il s’agit de la Scholomance, dirigée par le père des vampires, Salomon himself.
° à l’instar du Drakula d’Elisabeth Kostova, notre prince est un amoureux de littérature et un collectionneur de livres rares. La description de ses bibliothèques est fort impressionnante.

Un ouvrage indispensable.
.

mardi 22 juin 2010

MIAOU, UNE FOIS !

Posted by Picasa

JE N'AIME PAS LE VIN RRRRROUGE !

Posted by Picasa

ARCHEOLOGIE ROMANTIQUE


.
Belle prestation que celle proposée par Politica Hermetica le 19 juin 2010 sur le thème de L’Archéologie Romantique. Le conférencier, Pierre Lagrange, a commencé par dénoncer l’amalgame souvent opéré entre para-sciences et extrême-droite. Un « collage d’étiquette » assez facile pour ne pas avoir à traiter du fond du sujet. Et de prendre en exemple celui de l’excellente revue belge d’Archéologie Mystérieuse, Kaddath, que d’aucuns ont cherché à déconsidérer parce qu’elle faisait de la publicité pour la revue Question de de Louis Pauwels, ce dernier ayant flirté avec la Nouvelle Droite à la fin de son parcours journalistique. Sourire de Jean-Pierre Laurant, animateur de PH, qui a eu le malheur d’inviter Alain de Benoist à l’un de ses colloques….. Le conférencier fera ensuite un long plaidoyer en faveur des para-sciences, expliquant que, comme pour les sciences dites dures, elles doivent faire l’objet d’études sérieuses, à l’image de ce qui se passe dans de nombreux pays. Et de prendre l’exemple de la parapsychologie, étudiée par l’université aux USA (entre autres), de l’ésotérisme, faisant l’objet de recherches approfondies à Amsterdam ou Exeter notamment ou encore de l’Alchimie, qui a droit de cité dans les enceintes académiques de Cracovie.

PM © ODS

.

UNE NOUVELLE IDYLLE ?



Heureusement, les reporters de l'ODS étaient là !
Posted by Picasa

jeudi 17 juin 2010

Y A UN BELCHE QUI RÔDE DANS LES PARAGES

Posted by Picasa

TEMPETE SOUS UN CRANE


.
C’est un coup de gueule que nous propose Germain Blanc-Delmas dans Le Crâne percé d’un trou de Sainte Marie-Madeleine de Rennes-le-Château (autoédition, mai 2010), un coup de gueule qui dissimule mal sa passion viscérale pour le petit village audois.

Colère d’abord parce qu’il y a eu « vol organisé ». L’abbé Saunière avait découvert un crâne, manifestement très ancien, avec une étrange entaille pariétale. Retrouvé par le Dr Malacan en compagnie de Descadeillas, cette relique disparut du paysage, au nez et à la barbe du Maire de l’époque, Mr Delmas (père de l’auteur), qui faisait une totale confiance à nos deux compères.

Ensuite, parce qu’il y a eu mystification. Le Dr Malacan, nouveau « détenteur » de la relique, se laissera aller à quelques confidences qui prendront la forme d’un article dans La Dépêche en 1967 sous la signature d’A Le Blanc. Il se réfère à la tête sculptée et détachée de la falaise de Rennes-les-Bains et qui aurait une analogie avec l’ossement inventé par le docteur, à savoir un trou au-dessus du crâne. Le journaliste aboutit, par une rapide transition, à la présence au sein de l’église de Rennes-le-Château de la sépulture de Sigebert IV, fils de Saint-Dagobert II. De quoi donner du grain à moudre aux promoteurs de la thèse mérovingienne qui rôdent dans les parages.

Enfin, parce que du fait de l’étrange conduite du dernier Maire de Rennes-le-Château (Jean-François Lhuillier), la tentative de restitution de ce que l’auteur appelle affectueusement Caput Reddis échouera lamentablement en 2003. Le petit-fils du Dr Malacan, Julien Saddier, avait osé mettre la condition suivante à la réalisation de l’opération : « je comptais faire réaliser un cliché de la découverte faite par mon grand-père et que j’ai recueillie, lui évitant de tomber dans l’anonymat le plus complet. Sous la forme d’une carte postale par exemple qui pourrait être commercialisée dans le musée ». Il se fera éconduire comme un malpropre, et avec de surcroît des menaces de poursuites.

Germain Blanc-Delmas a repris le dossier en main, avec l’appui de la nouvelle municipalité, et son livre comporte une feuille volante à remplir à titre de pétition pour la restitution. Souhaitons-lui bonne chance et recommandons fortement la lecture de son travail qui, au-delà de cette sombre affaire, comporte des analyses très approfondies sur le passé de la Cité aux Charriots.
.

mardi 15 juin 2010

PROGRAMME APARC 2010 ; VERSION DEFINITIVE




.
Animations de l’été 2010 proposées par l’APARC


Samedi 3 juillet, « Mon aventure à Rennes-le-Château », Henry Lincoln (en anglais). Salle de la Capitelle à Rennes-le-Château à 17 heures. Une manifestation commune aux associations Terre de Rhedae, ARTBS et APARC.

Samedi 10 juillet, «Pierre Plantard» par Christian Doumergue. Salle de la Capitelle à Rennes-le-Château à 17 heures. Une manifestation commune aux associations Terre de Rhedae, ARTBS et APARC.

Samedi 17 juillet, «l’affaire du crâne» par Germain Blanc-Delmas. Salle de la Capitelle à Rennes-le-Château à 17 heures. Une manifestation commune aux associations Terre de Rhedae, ARTBS et APARC.

Samedi 31 juillet, « Rahn, d’Otto à Rudolph », Paul Rouelle. Salle de la Capitelle à Rennes-le-Château à 17 heures. Une manifestation commune aux associations Terre de Rhedae, ARTBS et APARC.

Jeudi 5 août, « Mémoires d’un journaliste à Rennes-le-Château », André Galaup, ancien journaliste.
Le Président de l’APARC témoigne de plusieurs décennies d’enquêtes sur le terrain. Une autre vision de l’affaire de Rennes-le-Château.
à partir de 20h à l’Hostellerie de l’Evêché à Alet-les-Bains (possibilité de dîner sur place à partir de 19 heures, menu « spécial conférences »)

Vendredi 6 août, excursion pilotée par Jean-François Broquin à Coustaussa et Serres. Rendez-vous à 9h30 sur le Belvédère, devant le château d’eau à Rennes-le-Château. Renseignements : 06.81.27.02.91.

Samedi 7 août, «les sociétés discrètes dans le Razès à l’époque de Saunière» par Christian Doumergue et Daniel Dugès. Salle de la Capitelle à Rennes-le-Château à 17 heures. Une manifestation commune aux associations Terre de Rhedae, ARTBS et APARC.

Jeudi 12 août, « Rennes-le-Château et son environnement fortéen », Jean-Luc Rivera.
Rennes-le-Château est connu pour son curé, Bérenger Saunière, et son fameux trésor. Mais Rennes-le-Château est aussi un haut lieu de mystères. Une conférence donnée l’année dernière à la Saunière Society en Ecosse.
à partir de 20h à l’Hostellerie de l’Evêché à Alet-les-Bains (possibilité de dîner sur place à partir de 19 heures, menu « spécial conférences »)

Vendredi 13 août, excursion pilotée par Jean-François Broquin à Sougraine, le Cardou et Montferrand. Rendez-vous à 9h30 au parking du camping de la Bernède à Rennes-les-Bains. Renseignements : 06.81.27.02.91.

Samedi 14 août, «histoires de trésor» par Jean-Michel Thibaux. Salle de la Capitelle à Rennes-le-Château à 17 heures. Une manifestation commune aux associations Terre de Rhedae, ARTBS et APARC.

Jeudi 19 août, « Fatima et Gérard de Sède », Yves Lignon.
Gérard de Sède nous a bien sûr laissé ses ouvrages de légende sur les Templiers, les Cathares et Rennes-le-Château. Mais il a enquêté sur bien d’autres mystères. Aujourd’hui, Fatima.
à partir de 20h à l’Hostellerie de l’Evêché à Alet-les-Bains (possibilité de dîner sur place à partir de 19 heures, menu « spécial conférences »)

Manifestation exceptionnelle le vendredi 20 août : « Nuit Henry Lincoln », en présence de l’auteur, avec projection des premières émissions du journaliste sur la BBC concernant l’affaire de Rennes-le-Château. (en anglais)
à partir de 20h à l’Hostellerie de l’Evêché à Alet-les-Bains (possibilité de dîner sur place à partir de 19 heures, menu « spécial conférences »)

Jeudi 26 août, « Rennes-le-Château et l’Italie », Anna-Maria Mandelli.
Vivant en Italie, Anna-Maria a trouvé d’étranges coïncidences dans l’architecture religieuse de nombreux sites de la péninsule et celle de Rennes-le-Château.
à partir de 20h à l’Hostellerie de l’Evêché à Alet-les-Bains (possibilité de dîner sur place à partir de 19 heures, menu « spécial conférences »)

Vendredi 27 août, excursion pilotée par Jean-François Broquin à La Pique, les Roches tremblantes et le Fauteuil du Diable. Rendez-vous à 9h30 sur le Belvédère, devant le château d’eau à Rennes-le-Château. Renseignements : 06.81.27.02.91.

Samedi 28 août, « Pic Nic conférence » animé par Philippe Marlin au monastère dynamité du Carol (commune de Baulou en Ariège) : « L’œuvre du RP Louis de Coma, une affaire parallèle celle de Rennes-le-Château ». Rendez-vous à 11 heures devant le monastère. (Baulou est situé à la sortie de Foix, direction Saint-Girons).

Jeudi 2 septembre, « Le mystère des pierres levées » par Rupert Soskin. (en français)
Rupert Soskin est l’auteur d’un film et d’un livre sur le sujet : Standing with Stones. Une exposition de son œuvre photographique sera par ailleurs proposée.
à partir de 20h à l’Hostellerie de l’Evêché à Alet-les-Bains (possibilité de dîner sur place à partir de 19 heures, menu « spécial conférences »)

Samedi 4 septembre, « Journée de l’Etrange » à Rennes-le-Château. Cycle de conférences sur les phénomènes mystérieux, insolites, paranormaux. Salle de la Capitelle à Rennes-le-Château à partir de 9h30. Une manifestation commune aux associations Terre de Rhedae, ARTBS et APARC.

RENSEIGNEMENTS
André Galaup 06 32 88 71 75
Philippe Marlin 06 11 72 38 06
.

ETE 2010 A RENNES-LE-CHATEAU ; PROGRAMME DEFINITIF


.
Conférences de l’été 2010 à Rennes-le-Château


Programme définitif



Les trois associations Terre de Rhedae, APARC (Association pour la Préservation de l’Ame de Rennes-le-Château) et ARTBS (Association pour les Recherches Thématiques sur Bérenger Saunière) ont décidé d’unir leurs forces pour maintenir durant la saison et dans la commune un cycle de conférences. Ces réunions auront lieu le samedi à 17 heures dans la salle de la Capitelle grâce à l’aimable autorisation de la Municipalité.


Samedi 3 juillet, « Mon aventure à Rennes-le-Château », Henry Lincoln (en anglais).
Samedi 10 juillet, «Pierre Plantard» par Christian Doumergue

Samedi 17 juillet, «l’affaire du crâne» par Germain Blanc-Delmas

Samedi 31 juillet, « Rahn, d’Otto à Rudolph », Paul Rouelle

Samedi 7 août, «les sociétés discrètes dans le Razès à l’époque de Saunière» par Christian Doumergue et Daniel Dugès

Samedi 14 août, «histoires de trésor» par Jean-Michel Thibaux


Renseignements :
Atelier Empreinte (04 68 74 26 71)
Œil du Sphinx (06 11 72 38 06)
.

lundi 14 juin 2010

MONSIEUR ECLAIR SE MOBILISE

Posted by Picasa

L'EAU DE SAINT-REMY



Après le test concluant de la dégustation de Bastogne, le cabaret de Rennes-le-Château, "Chez Emma" décide de s'approvisionner en liquide sacré.
Posted by Picasa

VOEU DE CHASTETE ????


.
Une agréable surprise ; "La véritable histoire de François-Bérenger Saunière" d'Alain Gauthier (Edilivre, avril 2010) est un roman castelrennais qui reprend en partie « la belle histoire », mais sous un angle d'attaque original, celui de la confession de notre curé favori à l'abbé Rivière. Original, car les dernières paroles du mourant donnent une touche terriblement humaine au récit, et aucun des détails de son agonie ne nous sont épargnés. Le secret de Bérenger appartient à la série des grands classiques depuis "L'énigme Sacrée", mais le discours théologique est bien ficelé.Quant aux amateurs de révélations croustillantes, ils en seront pour leurs frais : Bérenger a toujours respecté son vœu de chasteté !

(Portrait par Antoine Captier"
.

LE BOUCHON LYONNAIS


.
Patrick Berlier, spécialiste bien connu du Mont Pilat, revient dans un petit livre sur les "Reflets de Rennes-le-Château en pays lyonnais" (Arqa, mai 2010). Un sujet qui frise le fantasme, l’auteur, alors sous le pseudonyme d’Antoine Bruzeau, ayant participé dans les années 1990 aux travaux conjecturaux d’un certain Benoist Rivière sur le sujet. Il s’agissait en fait d’André Douzet, ayant développé toute une théorie montrant que l’abbé Saunière avait une résidence à Lyon et se rendait souvent pour de mystérieuses investigations dans la région du Mont Pilat. Hélas, l’authenticité des documents produits pour étayer cette thèse est restée sujette à caution. Aussi Patrick Berlier rebondit-il avec enthousiasme lorsqu’un autre « chercheur », Franck Daffos, dans son ouvrage "Le Puzzle Reconstitué", ouvre une nouvelle piste, expliquant que l’abbé est venu à Lyon pour y recevoir les plans de son futur domaine des mains du successeur et disciple de Bossan, l’architecte Louis Jean Perrin, dit Sainte-Marie Perrin (1835-1917). L’auteur met en particulier en avant la ressemblance entre l’église du Saint-Sacrement à Lyon, œuvre du dit Perrin, et le monastère de Prouille, réalisé simultanément par Monseigneur Billard.
Bon, chacun jugera de l’intensité des « reflets » qui nous sont proposés.
.

TERRE DE RHEDAE 2010


.
Coup de chapeau au numéro 4 des Cahiers de Terre de Rhedae (mai 2010) dont le look est désormais pratiquement celui d’une revue professionnelle. On aimera aussi les nouvelles rubriques, comme « un an à RLC » ou « la bibliothèque de l’abbé Saunière », une façon agréable de coller à l’actualité. Quant au matériel éditorial, il se divise comme à l’accoutumée en deux parties.
La partie « romantique » s’ouvre sur une interview de Jean-Patrick Pourtal qui, entre la réalisation de deux vidéos, continue de frémir face aux lourds secrets que ne peut que cacher le Prieuré de Sion. Daniel Dugès poursuit son nouveau chemin, nous entraînant dans une abbaye (Bénevent dans la Creuse) au décorum selon lui maçonnique. Quant à Alain Sipra, il reprend l’affaire Gélis en nous expliquant que celui-ci faisait partie du « Cercle Angélina », organisation secrète chargé de monnayer des objets de valeur. Thierry Espalion, encore, nous propose un résumé de l’ouvrage écrit avec Gérard Piedevigne, "La Clef du Domaine", relevant de troublantes coïncidences entre le plan de Rennes-le-Château et celui de Rennes-les-Bains.
La partie « investigations » débute par une pièce de choix, l’enquête de Christian Doumergue sur « Le Cercle Catholique de Narbonne » et Alfred Saunière. Un très bon travail sur un personnage de premier plan jusqu’ici peu documenté. Autre belle pièce, celle signée Georges Michel sur « Les donateurs d’Yzernay ». Une recherche intéressante pour essayer de donner « de la chair » aux nombreux donateurs de l’abbé Saunière, tels que recensés dans sa comptabilité. Mentionnons encore Michaël Smorowski qui a enquêté sur la Banque Fritz Dörge à Budapest qui gérait une loterie dont notre abbé était friand.
Une lecture agréable.

Photo, Yves Lignon, Antoine Captier et Claire Corbu
.