Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

samedi 31 mars 2012

LE KARDINAL A AULNAY-SOUS-BOIS



Un joli port de pêche et une belle manifestation avec notre Kardinal (béni soit  son nom)

Conférence donnée aux Futuriales d'Aulnay-sous-Bois le samedi 12 mai 2012: "La bit-lit, une littérature pleine de mordant"

Plus ici :


AULNAY

YVES LIGNON AU CENTRE ALBERT CAMUS


SEMEAC

QUAND LA SCIENCE RENCONTRE L’ETRANGE

28 avril 2012 - 15h00


Conférence de Yves Lignon CAC Samedi 28 avril 15h
Rencontre organisée par Le Secours populaire français
Phénomènes para-normaux et science : qu’en penser en tant que scientifique ? Le sujet est traité à partir d’anecdotes célèbres (Nostradamus par exemple)
Titulaire d’une licence de mathématiques et d’un diplôme d’études approfondies en statistiques Yves Lignon a commencé sa carrière comme chargé de cours puis assistant à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Toulouse (mathématiques et statistiques pour les étudiants en psychologie et sociologie), puis a intégré le département de mathématiques de l’Université de Toulouse le Mirail où il a enseigné la statistique théorique et appliquée, l’épistémologie et l’histoire des mathématiques. Longtemps habitué des émissions de radio et de télévision sur ce sujet, connu pour son franc-parler, il avait pris un certain recul en 1999 mais du 22 mars 2010 à fin août 2011 a animé "Les clés du mystère", émission diffusée par Sud Radio. On peut désormais l’entendre sur Radio Montaillou Pyrénées.
Entrée libre

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : HENRI VERNES, MEMOIRES

-->



Les amateurs de Bob Morane, et plus généralement les passionnés de littérature populaire, attendaient cet ouvrage. En 480 pages, Henri Vernes nous offre enfin ses Mémoires (Jourdan Editions, 2011), sans prise de tête inutile ni auto-gloriole de circonstance. Il sait qu’il n’est pas le centre du monde, et que toute aventure humaine a une fin. Et cette fin (qu’il sent proche) tend sous sa plume à relativiser son parcours exceptionnel. Mais quel beau parcours. Elevé et choyé par ses grands parents (ses parents étaient séparés), Charles Dewisme fera son apprentissage dans une Belgique ballotée entre les deux guerres mondiales. Avec des fugues hautes en couleur (ah, la Mer de Chine, Canton et Shanghai !), un intérêt très limité pour les études et une passion précoce pour l’écriture. Avec aussi une haine farouche pour l’occupant allemand qui l’amènera à devenir le discret correspondant du MI 16 dans sa bonne ville de Tournai. Cette haine l’amène du reste à qualifier Hergé de sale collabo dont toute la Belgique a honte. Mais retenons surtout ses pages d’amitiés, notamment celle sur Michel de Ghelderode, Jean Ray qu’il exhumera de l’oubli grâce à Marabout et surtout Bernard Heuvelmans. C’est à ce dernier qu’il devra du reste à rentrer dans l’écurie de l’éditeur de Verviers et de se lancer dans l’aventure de Bob Morane. C’est également le cryptozoologue qui lui fera découvrir, au sens propre du terme, le paradis sur terre : l’Ile de Levant et le nudisme…… On n’oubliera pas non plus ses belles pages sur… les femmes et sur sa petite chienne, qui fut le grand bonheur de sa vie.
Henri Vernes restera assez pudique sur sa fabuleuse aventure éditoriale, parlant avec discrétion de ses nombreux voyages pour camper une nouvelle aventure du commandant. Mais on devine que le rythme de production insensé qui lui était imposé flirtait souvent avec la galère et que lorsqu’il était amené à aller crapahuter en Colombie ou au Pérou, c’est à son appartement tranquille en Belgique auquel il rêvait, où il savait que l’attendaient un bon fauteuil et un bon bouquin.
A lire et à relire en savourant chaque chapitre.

RANDO AU BUGARACH

Limoux "Le Pech de Bugarach ero pas capelhat"
Correspondant
31/03/2012, 06 h 00
 
Midi Libre
 
Une petite place au soleil pour la cordée du Kercorb.
Une petite place au soleil pour la cordée du Kercorb. (© D.R)


CHALABRE
Ils voulaient débuter 2012 comme ils avaient terminé 2011. Les randonneurs du Kercorb ont repris de l'altitude, chargeant leur sac à dos pour une balade qui les a emmenés à hauteur des 1 230 mètres du pic de Bugarach. Guidée par un Maître Jean chevronné, invariablement pacha ou sherpa, la cordée a entamé une ascension tranquille vers le sommet de l'imposant massif qui surplombe les vallées de la Salz et de la Blanque. Au carrefour des trois voies proposées, les marcheurs ont choisi l'approche la plus technique, essentiellement dans sa partie finale.
Au terme d'une petite heure et demie d'ascension, et au détour d'un taillis de buis, la colonne était en vue de la fenêtre. Une superbe ouverture naturelle, creusée dans la roche monumentale du pic audois, et qui a permis aux randonneurs de souffler un peu, tout en ayant admiré un impressionnant ballet planant de vautours. Réglé au millimètre, petit pas petit pied, le tempo permettra aux neuf marcheurs d'atteindre le sommet du Pech à midi juste.
Après avoir mis sac à terre, chacun va superbement ignorer la petite faim qui tenaille, pour profiter d'une vue imprenable sur les Petites Pyrénées. Interminable coup de périscope, depuis le Mont Fourcat, le Roc Blanc, le Tarbezou, le massif de Madres, jusqu'au superbe massif du Canigou. Avec tout de même une petite déception, puisque la Méditerranée n'était au rendez-vous, masquée par un voile de brume sournois.
Assurés d'avoir pris leurs marques et face à un vent de force zéro, les randonneurs sacrifieront finalement à la traditionnelle pause casse-croûte, sous le regard énigmatique d'un mandarin en faction sur la partie sommitale du Bugarach. Tels des touristes embarqués dans un bus à impériale, nos excursionnistes, munis de leur serviette, bénéficieront alors d'une visite guidée à la jumelle. Voyage semi virtuel qui les transportera notamment vers les châteaux de Quéribus et Peyrepertuse, et le moulin du boulanger de Cucugnan.
Le soleil commençant à décliner sérieusement, la descente vers le col du Linas était logiquement envisagée. Chacun se promettant de revenir découvrir et redécouvrir les trésors d'une flore exceptionnellement riche. Sur les flancs d'un pic qui, "d'un point de vue géologique, n'a rien à faire là où il est", parole d'expert.

jeudi 29 mars 2012

FIN DU MONDE, C'EST DU SERIEUX

Home » Nouvelles » À la Une » Un documentaire maya previent les humains d’une catastrophe imminente

Un documentaire maya previent les humains d’une catastrophe imminente

Auteur: Jean-François Cloutier
Date: Mercredi, 28 mars, 2012



LOS ANGELES, Mars 27 (TheWrap.com) – Les écrits mayas ne prédisent pas la fin du monde lorsque le cycle du calendrier se terminera en décembre 2012 – mais selon le producteur d’un prochain documentaire sur cette civilisation d’Amérique centrale, ils font le sombre pronostic que les trois quarts de la population de la terre sera exterminés dans les 15 à 20 années qui vont suivre.
Et ceux qui vivent, a insisté producteur Raul Julia-Levy, devront rapidement coloniser l’espace, tout comme il dit que les Mayas ont fait. »C’est le moment le plus critique dans l’histoire humaine, et l’humanité va devoir faire face à la musique », a déclaré Julia-Levy, le fils du défunt acteur Raul Julia et producteur de Revelations of the Mayans 2012 and Beyond.



Dans une interview exclusive avec TheWrap, Julia-Levy a affirmé que son documentaire financé par le privé, dont il commence la production cette semaine au Mexique, va laisser tomber une série de bombes qui se tournent vers l’avenir et établir des liens entre les Mayas et les extra-terrestres. Les révélations, dit-il, seront « les cauchemars de tout archéologue. »
Julia-Levy dit que, avec la coopération du gouvernement mexicain, le film va révéler pour la première fois une chambre à l’intérieur de la pyramide maya de Calakmul. Que le Mexique a nommé « Le Temple des Mayas aux inscriptions extra-terrestres » at-il ajouté.
Il a également déclaré que le Conseil national des aînés Mayas du Guatemala (National Mayan Council of Elders of Guatemala) va réunir tous les 650 membres pour une scène dans laquelle ils exposeront leurs livres sacrés de 3750 ans pour la première fois. Ces livres, dit-il, donnent des informations sur « le début de l’effondrement de la race humaine », qui se déroulera au cours des deux prochaines décennies.
De toute évidence, les histoires de prophéties et d’extra-terrestres seront accueillies avec un certain dédain par beaucoup dans la communauté archéologique. « c’est gens sont bizarre et ne peuvent pas être pris au sérieux », a déclaré le Dr Richard D. Hansen, le directeur du Mirador Basin Project au Guatemala et le chercheur principal à l’Institut de recherche méso-américain dans le département d’anthropologie de l’Idaho State University, lorsqu’il est contacté par TheWrap.
mayan 2012
« Je comprends que les gens soient sceptiques, mais j’ai des nouvelles pour vous », a insisté Julia-Levy. « Cela ne va pas être un film pour les amateurs d’OVNIS. Nous présentons des preuves, des faits et la vérité. » Et selon le Conseil maya, “les archéologues ont menti au monde et ont caché les choses. Ils ne savent pas comment lire les codex mayas, et ils ne savent pas ce que le Conseil maya sait.” Les connaissances du Conseil, dit-il, sont basées sur des livres qui datent de près de 4000 ans.
« J’ai parlé au président du Conseil Maya, Apolinario Chili Pixtun, qui a dit que ce n’est pas être les meilleures choses à révéler, parce que certaines sont très négatives. » Mais il a dit que » les humains ont besoin de comprendre ce qui va se passer dans le but d’apporter des modifications, en commencent par notre propre environnement. Nous sommes assis sur une bombe à retardement. »
Un grand changement que les livres mayas suggèrent, at-il dit, est les voyages dans l’espace. « Cette planète n’est pas conçue pour sept milliards de personnes, » at-il dit. « Ces livres sacrés encouragera les humains à explorer et coloniser d’autres planètes, comme les Mayas ont fait. »
Julia-Levy va produire et aussi raconter le film, il compare l’approche à celle que Herzog Werner utilisée dans La Grotte des rêves perdus (Cave of Forgotten Dreams)

Il a également affirmé avoir assuré la participation d’astronomes du Vatican afin qu’ils soient interviewés pour le film. (Le Vatican n’a fait aucun commentaire officiel sur la vie extra-terrestre, mais en 2008, le directeur de l’Observatoire du Vatican a écrit que les ET pourraient exister sans contredire la foi catholique.)
Le film, qui entre en production vendredi et commence le tournage le 5 avril, a été financé et sera produit par la productrice déléguée Elisabeth Thieriot, alors que Ed Elbert et Sheila McCarthy sont à la production. Juan Diego Rodriguez et Eduardo Vertiz sont les producteurs délégués au Guatemala et au Mexique, respectivement.
Le tournage se déroulera sur un mois, et Julia-Levy a promis de présenter un teaser dans environ six semaines et il va sortir le film bien avant décembre à laquelle le calendrier maya termine son cycle. « Nous devons nous dépêcher pour sortir le film bien avant décembre, » at-il dit. « Les gens pensent que ce sera la fin du monde, nous devons donc le sortir afin que les gens sachent que l monde ne finira pas le 21 décembre 2012.
« Ça ne sera pas la fin du monde, mais le vrai (événement) va se passer dans les 15 à 20 prochaines années », at-il dit. « Et je ne suis pas intéressé par quoi que ce soit d’autre, mais la vérité. »
Source: TheWrap

Articles reliés:

mercredi 28 mars 2012

LES FRIANDISES DU CARDINAL : L'Aventure du Grand Voyageur ou un curieux exploit de Sherlock Holmes par yves Lignon



Yves Lignon est à la fois un grand connaisseur du Canon holmésien et de ses pastiches et d'une érudition sans failles en ce qui concerne l'affaire de Rennes-le-Château ; rajoutons-y son esprit de logicien et son talent de conteur et de raconteur, cela donne "L'Aventure du grand voyageur ou un curieux exploit de Sherlock Holmes" (Editions de l'Oeil du Sphinx). Une bien curieuse aventure que celle où le grand détective et Watson se déplacent sur Toulouse pour répondre à l'appel de Georges Labit, figure locale bien connue à l'époque, grand voyageur devant l'Eternel, fondateur d'un musée, qui se sent menacé dans sa vie juste avant son mariage.Yves Lignon nous a écrit un drame en 5 actes, respectant les règles du théâtre classique (unité de temps, de lieu et d'action), ce qui convient parfaitement à l'histoire : utilisant uniquement ses facultés de déduction et ses vastes connaissances ainsi que son entretien avec Bérenger Saunière (raconté dans une aventure précédente), Holmes résout l'énigme sans avoir à se déplacer ailleurs que dans Toulouse. L'auteur marie savamment faits historiques et éléments empruntés à Conan Doyle, réussissant ainsi un "crossover"  - si j'ose dire - tout à fait sympathique où l'on retrouve personnages holmésiens et castelrennais, historiques et littéraires - dont certains ecclésiastiques douteux...:-), faits réels et romancés, le tout en un mélange décapant pour aboutir à un coup de théâtre final excellent, nouveau "crossover" inattendu et réjouissant.
De plus le livre est un fort joli objet, imprimé sur un papier à l'ancienne, agrémenté d'une bien belle iconographie, d'annexes sur Georges Labit, d'une bibliographie holmésienne et d'un chapitre sur un résumé de l'affaire de Rennes-le-Château (par Philippe Marlin) pour permettre au lecteur moyen d'apprécier toutes les subtilités de l'écriture d'Yves Lignon. De quoi réjouir les amateurs de Sherlock Holmes, ceux de Rennes-le-Château et tous ceux qui aiment une bonne histoire !

Jean-Luc Rivera

mardi 27 mars 2012

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LE MAL DES ESPRITS de Richard D. Nolane

-->


Avec Le Mal des Esprits (Soleil, 2012), Richard D. Nolane et son compère illustrateur Suro ouvrent une série de théofiction en BD intitulée Demon. Et si l’une des grandes religions n’avait jamais existé ? Nous sommes dans un Moyen Âge alternatif, qui ne connaît pas l’Islam, et dans lequel l’Eglise est ravagée par une violente maladie, une peste noire mentale qui se manifeste chez ses victimes par une folie foudroyante. On y rencontre Alaric de Rhedae qui enquête sur le meurtre d’un brillant savant de Carcassonne. On l’aura compris, tout l’intérêt de ce premier album est de nous faire découvrir l’antique Razès, Alet, Rennes-les-Bains et bien sûr Rennes-le-Château. Une Rhedae forteresse déjà dominée par la tour Magdala ! Un album qui vaut le coup d’œil mais évidemment, comme pour tous les débuts de série, laisse provisoirement sur sa faim.

LOVECRAFT, TOUJOURS.....


MYSTERIEUX BUGARACH


Theme_1_b
EUROPE - FRANCE - BUGARACH 
 
TripTeaser

Le mystérieux Pic de Bugarach

1 voyageur y a été  /  Moi aussi !
294 Vues
Posté le 21/03/2012
signaler un abus
Pic de Bugarach par ArnoLagrange
Copyright © Titi - Pic de Bugarach par ArnoLagrange
 
Si vous êtes de passage dans les Corbières et que vous désirez en un regard embrasser toute la région et jouir d’un panorama unique, rendez vous au sommet du Pic de Bugarach, gros éperon rocheux isolé culminant à 1 230 mètres d’altitude.

C’est sa situation à l’écart du reste du massif qui permet d’offrir aux randonneurs un tel point de vue. Des Pyrénées à la Montagne Noire et de la Méditerranée à la haute vallée de l'Aude, difficile de ne pas être subjugué par la beauté et l’immensité du paysage qui s’étale au pied du pic.

Dans cette région cathare où souvent les châteaux ornent les montagnes, le pic de Bugarach semble être lui aussi une citadelle calcaire hérissée de petites pointes rocheuses, d'arêtes acérées et de brèches taillées dans la muraille. Les fans de géologie seront contents d’apprendre qu’il s’agit d’une véritable curiosité car ici la tectonique a été perturbée, un glissement couché a inversé les couches et ce sont les plus anciennes qui se retrouvent au dessus.

Mais que les mordus d’Histoire se rassurent, le pic est également lié à de nombreuses légendes qui font aujourd’hui sa réputation. Si la présence romaine est attestée comme en témoigne le joli pont romain enjambant le canyon de la Blanque, la présence cathare l’est moins. La rumeur veut pourtant que les ruines voisines près de Bugarach sur les hauteurs du village Le Bézu soient celles d'une commanderie templière. Comme à Rennes le château, nombreux sont ceux qui partent à l’assaut du Pic de Bugarach dans l’espoir d'y découvrir un trésor, l’arche d’alliance par exemple (!) que les chevaliers auraient ramenée de leur croisade et planquée dans le coin.

Comme souvent, à partir du moment où les mots « arche d’alliance » sont prononcés, la porte s’ouvre sur des hypothèses plus folles les unes que les autres. Il parait que parfois, à la nuit tombée, on peut apercevoir des ovnis faire un petit tour au dessus du Pic de Bugarach. En vous baladant, tendez l’oreille, à certains endroits s’entend, dit-on, comme un roulement mécanique venant des profondeurs de la terre, profondeurs qui cacheraient d’étranges cavités ainsi qu’un dôme géant… L’Atlantide ?

Il n’en fallait pas plus pour que le Pic de Bugarach soit désigné comme l’un des lieux où il conviendrait de se mettre à l’abri le 21 décembre 2012, date fatidique du calendrier maya où l’Apocalypse ou, du moins, de grands bouleversements seraient prévus. Depuis le début des années 2000, le village voit débarquer de plus en plus de ces touristes mystiques en mode repérage. Le maire s’inquiète de devoir faire appel à l’armée pour gérer les milliers de personnes qui pourraient venir sur ses terres à la fin de l’année. D’autant plus que d’étranges événements ne cessent d’arriver et d’alimenter le mystère comme la découverte macabre faite par un agriculteur du coin en mars 2012 : des ossements et un butin de 17 000 euros en liquide

Pour venir enquêter, sachez que plusieurs chemins de randonnée permettent de monter au sommet du Pic. Qu’on emprunte la voie de la fenêtre (http://fcorpet.free.fr/Raids/Balade-Bugarach.html) depuis la D45 menant vers Saint-Louis-et-Parahou, le GR 36 (http://castel.jl.free.fr/pagemodele/rando.php?pyreneesorientales?num=3) au départ du village de Bugarach ou le sentier Cathare (http://www.lesentiercathare.com/fr/itineraire/a-pied.php), l’ascension reste aisée et fait découvrir les beautés naturelles de la région.

LA BIBLE DE QUILLAN

Quillan

L'ouvrage sur la ville vole la vedette au salon du livre

Le 25/03/2012 à 06h00 par N. vdB
 Maurice Aragou et Jean-Louis Rodriguez découvraient le livre vendredi, en mairie.
Maurice Aragou et Jean-Louis Rodriguez découvraient le livre vendredi, en mairie.  © Photo N. vdB.
 
 
Il aura fallu sept ans de dur labeur pour arriver à ce résultat. Le premier ouvrage de référence sur la ville sort aujourd'hui, à l'occasion de la 2e journée du livre qui se tient à l'Espace Cathare. Son auteur, André Marcel, sera présent à cette manifestation pour présenter son oeuvre.
"Quillan, capitale de la Haute-Vallée de l'Aude et du Piémont Pyrénéen Audois" raconte, entre autres, l'histoire populaire de la ville. Il met également fin à la croyance sur le fait que la ville n'avait plus aucune archive antérieure à l'incendie de la Maison Nationale, au cours de la révolution.
Made in Quillan
Maurice Aragou, maire de la ville raconte l'histoire de l'ouvrage : "Je me suis lamenté pendant des années de n'avoir, à Quillan, aucun ouvrage sur l'histoire de la ville. Or, il y a maintenant un peu plus de sept ans, nous rencontrions André Marcel, déjà auteur d'un ouvrage sur le canton de Couiza. Avec Jean-Louis Rodriguez, adjoint au maire, ils ont travaillé près de sept ans pour confectionner l'encyclopédie de la ville. Ce livre a un seul auteur, on peut dire aussi qu'il a deux papas".
La gestation de l'ouvrage était pourtant compliquée. Il aura fallu, en tout et pour tout, sept ans de travail, deux versions et plusieurs retards avant que le bébé ne puisse voir le jour.
"Hier encore nous ne savions pas si nous allions pouvoir présenter le livre ce dimanche à l'Espace Cathare" explique Jean-Louis Rodriguez. Il poursuit : "Je tiens également à remercier l'imprimerie Tinéna installée à Quillan qui a mis en page et imprimé les 523 feuillets de l'ouvrage. Nous sommes très fiers que ce travail ait pu être réalisé ici".
L'ouvrage, très complet, ne se lira sûrement pas d'une seule traite. Il sera, en revanche, la plus riche source d'informations concernant l'histoire de la commune et de ses habitants.

lundi 26 mars 2012

YVES ECHAROUX AIME LES BAT


Yves découvre le premier jet de son ouvrage "Rennes-le-Château pour les nuls".

ANDRE GALAUP CONFIRME : NOUS FERONS LA PROCHAINE REUNION DE L'APARC CHEZ EMMA


ASTRID ET JEAN-LOUP ANCELLE AU STAND ODS DE LA JOURNEE DU LIVRE DE QUILLAN


Jean-Loup et Astrid Ancelle au Stand ODS / Lignon's Team / Jean-Michel Thibaux.


Astrid, la Normande, avait choisi sa restauration

FUTUR ANTERIEUR CHEZ AGNES B.




LA MALEDICTION DE NEPHREM-KA




Les Editions de l’Œil du Sphinx ont le plaisir de vous annoncer la sortie de La Malédiction de Nephrem-Ka, un pastiche holmésien au parfum lovecraftien signé Sohie Bellocq-Poulonis.

Bien que la mort de Lord Thorndyke, le linguiste émérite, semble des plus naturelles, elle n’est pourtant pas sans rappeler celle du richissime négociant en tabac, Jack Finley, survenue quelques semaines auparavant dans des circonstances similaires.
Cela n’a pas échappé à l’esprit aiguisé de Sherlock Holmes pour qui ces décès sont à rapprocher de celui de Philip Lovecraft, repêché au pied d’une falaise du Sussex, et à relier au passé commun des trois hommes lesquels ont participé à la mise au jour de la nécropole de Nephrem-Kâ, le pharaon maudit que l’Egypte ancienne s’est empressée d’effacer de son histoire.
Ces disparitions successives raniment le spectre de la malédiction dont on avait dit qu’elle frapperait tous ceux de l’expédition Finley.
D’aucuns évoquent à mots couverts la colère du dieu Cthulhu dont la violation du tombeau de Nephrem-Kâ aurait déchaîné la colère.

EAN 9782914405836
Collection Le Bulletin de l’Université de Miskatonic
Illustration de couverture d’Emmanuel Thibault
178 pages
Prix 16 € (plus 3,25 € de frais de port)

Disponible chez l’éditeur www.oeildusphinx.com
A l’Atelier Empreinte http://www.atelier-empreinte.fr/
Et prochainement sur Amazon

L'APOCALYPSE POUR LES NULS

Apocalypse

GENTSIDE

Voici les 10 causes possibles de la Fin du Monde !

Partager5Votre avis :LOL !BuzzOMG !!WTF ?FAIL
Info rédaction, publiée le 25 mars 2012
Ces 10 explications peuvent être les causes de la Fin du Monde

La Fin du Monde, voici la chose la plus effrayante. Se dire qu'un jour ou l'autre, la vie sur Terre sera éteinte. Un cycle dû à des évènements naturels mais pas uniquement. Comme on peut le voir dans cette liste des dix raisons pour lesquelles l'extinction de toute forme de vie serait supprimée, l'Humain et la Nature entrent en jeu.

Le calendrier Maya prédit la Fin du Monde pour le 21 décembre 2012. Mais il faut savoir que cette prédiction n'est pas l'unique cause de l'Apocalypse. Voici les 10 raisons pour lesquelles notre bonne vieille Terre pourrait flancher...
Le calendrier Maya. Les textes mayas ne sont pas vraiment clairs sur cette Fin du Monde le 21 décembre 2012. Ce peuple d'Amérique était beaucoup plus adepte aux mathématiques. Le plus étonnant est le fait que les mayas aient prédit de nombreux évènements avec une forte précision. Leur croyance est la suivante : l'écoulement du temps est cyclique et non linéaire. Ainsi, en cette fin du mois de décembre 2012, nous devrions connaître comme une remise à zéro.
L'impact d'un astéroïde. Les évènements de la sorte ont souvent été sujets à des productions hollywoodiennes. La cause de l'impact d'un astéroïde avec la Terre est une des explications à la l'extinction des dinosaures. Contrairement à toutes les autres causes qui suivent, celles-ci est sûrement l'une des plus faciles à contrer car l'objet céleste pourrait être localisé et détruit. On se souvient tous du film Armaggedon !
L'âge de glace. On le remarque ces derniers temps, le climat change. La fameuse phrase "Il n'y a plus de saisons" n'est peut-être pas si anodine que cela. C'est, bien entendu, des changements bénins. Mais, à long terme, ces changements risquent d'avoir des conséquences au retour d'une ère glaciaire. On le sait, les scientifiques l'ont démontré, le climat est cyclique. Alors même si cet âge de glace ne devrait pas arriver de si tôt, il est fort probable que nos générations futures le vivent. Et, l'activité humaine ne fait qu'accélérer les choses.
Une Guerre Nucléaire. "Plus jamais ça" dit-on après une Guerre. Mais, avec toutes ces tensions géo-politiques, il n'est pas si invraisemblable qu'une Guerre Nucléaire éclate avec des conséquences apocalyptiques. Les explosions nucléaires seraient dangereuses pour les populations présentes sur un certain périmètre mais l' "hiver nucléaire" (les retombées nucléaires) seraient toutes aussi dévastatrices. La survie serait quasi impossible !
Le désastre biologique. Le génie génétique est devenu omniprésent dans notre quotidien, notamment dans la nourriture. Qui pourrait dire ce qu'il mange exactement ? Bien entendu, on connaît les ingrédients principaux mais tout le reste... Ces manipulations génétiques, notamment dans l'agriculture, peuvent-elles avoir une conséquence lorsque l'humain en consomme ?
L'invasion extraterrestre. Lorsqu'on évoque l'invasion d'extraterrestres on pense immédiatement au cinéma. Mais en y réfléchissant, l'Homme a bien commencé à explorer l'Espace et les ressources sur d'autres planètes. Il faut dire que notre bonne vieille Terre est remplie de ressources naturelles. Alors pourquoi ne pas penser qu'une autre espèce venue du cosmos pourrait s'intéresser à notre planète ? Certains pensaient que des extraterrestres "prendraient contact" avec nous le 6 mars 2012. Il faudra, néanmoins, encore attendre un autre jour pour communiquer avec des "Aliens".
Le soulèvement des machines. La révolution des robots n'est pas seulement un sujet de science-fiction. On voit des robots capables de remplacer des humains pour certaines tâches. Aussi simples soient ces tâches, nous ne sommes qu'au début de la robotique. On risque de s'améliorer dans ce domaine. Et si, un malheureux jour, un robot peut être pourvu de sentiments et d'une conscience, le soulèvement des machines risque d'être imminent. A trop vouloir humaniser nos chers amis en boulons, l'Homme se dresse face à un mur.
La dépression massive. La santé physique des humains est en perpétuelle amélioration depuis le siècle dernier. En effet, l'amélioration des techniques médicales provoque un niveau de vie supérieur que dans le passé. Mais l'Homme est-il conçu pour vivre si longtemps ? Le comble de cette amélioration de l'espérance de vie est que la santé mentale des humains est en déclin. Les dépressions et les taux de suicide ne cessent d'augmenter, notamment chez les personnes âgées, les enfants et adolescents. Cette "folie collective" n'est peut-être pas une raison si absurde que cela.
Les trous noirs. Comme les étoiles, les trous noirs sont en orbite et migrent à travers le cosmos. Les scientifiques chiffrent ces corps galactiques à une dizaine de millions dans notre voie lactée uniquement. Ces corps ont un champ gravitationnel si intense qu'ils empêchent toute forme de matière ou de rayonnement de s'en échapper. Le plus effrayant est qu'ils ne sont pas directement observables. Et si, la Fin du Monde, ne serait pas une explosion ou un évènement naturel tragique mais tout simplement une simple aspiration ?
L'éruption d'un volcan. L'éruption volcanique est l'une des hypothèses de la disparition des dinosaures avec l'impact d'astéroïde. Parmi les volcans mondiaux, 500 sont actifs. Et parmi ces montagnes de feu actives, on compte ce qu'on appelle des supervolcans. Ceux-ci produisent les éruptions les plus importantes et les plus volumineuses sur Terre. L'US Geological Survey applique ce terme à toute éruption qui rejette plus de 1 000 kilomètres cubes de pierre ponce et de cendre en une seule explosion. "Les volcans forment des montagnes; les supervolcans les détruisent. Les volcans tuent plantes et animaux à des kilomètres à la ronde; les supervolcans menacent d'extinction des espèces entières en provoquant des changements climatiques à l'échelle planétaire". En effet, si une éruption d'un de ces volcans se produisait, des effets cataclysmiques pour le climat et la vie sur Terre seraient les conséquences.