Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mardi 24 mars 2015

RACINE, LE RETOUR




Monsieur, ou Madame,

J’ai l’honneur de vous adresser en fichier joint le programme du cycle Racine qu’organise le Théâtre du Nord-Ouest (13 rue du Faubourg Montmartre, Paris 9e, 01-47-70-32-75, M° Grands Boulevards, www.TheatreDuNordOuest.com).
J’y joins une affiche relative à la présentation, sous la forme d’une lecture-conférence, par Marie-Véronique Raban et moi-même,
les mercredis 8 et 15 avril à 19h00, dans la grande salle Laborey,
du Festival de théâtre en vers contemporain. Celui-ci se déroulera prochainement au Théâtre du Nord-Ouest. Je vous en tiendrai informé(e) ultérieurement.
Je lance, dans le cadre de ce projet, un appel à souscription. Si vous souhaitez y participer, je vous prie de bien vouloir m’adresser un chèque (sans mention d’ordre) en précisant le spectacle que vous souhaitez soutenir. Il ne peut s’agir pour l’instant que des deux lectures précitées des 8 et 15 avril. Lorsque le programme du festival aura été totalement fixé, je reviendrai vers vous pour vous proposer d’autres possibilités de soutiens, correspondant à la liste des spectacles qui seront donnés dans le cadre du récital.

Bonne réception

Jean Hautepierre


 
-->
En introduction au FESTIVAL de Théâtre en Vers Contemporain

 

Jean HAUTEPIERRE   et  Marie Véronique RABAN

vous proposent
Les lectures/rencontres
des mercredis 8 et 15 Avril 2015

à 19 h - Salle Laborey
POUR UN THEÂTRE
EN VERS CONTEMPORAIN
THEÂTRE du NORD-OUEST  13, rue du Faubourg Montmartre 75009 – Paris
Métro : Grands Boulevards     01 47 70 32 75      Tarif : 6 €









lundi 23 mars 2015

LES FRÈRES SUR LA COLLINE LE 1er AOÛT ; on s'inscrit

-->



IMAGINAIRE ET MAÇONNERIE

Une manifestation de l’association l’Œil du Sphinx

Rennes-le Château, le 1er août 2015

Salle Municipale de la Capitelle


Le Sujet

° La maçonnerie dans l’imaginaire populaire
° Les écrivains de l’Imaginaire qui sont « frères ». Quels sont leurs genres ? Leur appartenance se manifeste-elle dans leurs écrits ?

Intervenants

9h45 – 10 h, Introduction, Lauric Guillaud et Philippe Marlin

10h-10h45, Laurent Buchholtzer, « Un exemple de prophétie auto réalisatrice : le complot maçonnique contre le Trône et l’Autel»

Si les manifestations critiques envers la franc-maçonnerie semblent aussi anciennes que l’institution elle-même, quelle influence prêter aux accusations de complot qui lui furent adressées à l’issue de la révolution française et qui furent si énergiquement revendiquées par les francs-maçons eux même un siècle plus tard ?

Laurent Buchholtzer est un chercheur autodidacte qui s’intéresse à l’histoire et à la sociologie des phénomènes initiatiques. Il a publié Rennes le château, une affaire paradoxale Œil du Sphinx 2008, et différents articles dans les revues Politica Hermetica et Historia Occultae.


10h 45-11h30, Bernard Fontaine, « de Léo Taxil aux Illuminati. Le Diable au sein de la conspiration »

Présentation de l'affaire Léo Taxil comme la source la plus importante impliquant la figure de Satan au sein de la notion de conspiration et son évolution depuis l'abbé Barruel. Cette présence du Diable n'était pas nouvelle, mais elle a pris une ampleur particulière avec l'œuvre populaire de Léo Taxil influençant le mythe illuminati et ses élites diaboliques.

Né en 1967, études de droit, libraire depuis 1994, auteur de nombreux articles et co-auteur de trois livres consacrés à l'ésotérisme chez J'ai Lu : Des Sociétés Secrètes au Paranormal, Les Illuminati, Mystères et Merveilles de l ‘Histoire de France.

11h30-11h45, Pause

11h45-12h30, Georges Bertin : « Imaginaire chevaleresque et franc-maçonnerie »
La franc-maçonnerie en ses diverses approches se recommande volontiers de la tradition chevaleresque,  les deux autres traditions convoquées étant le compagnonnage et la Bible. A la fin du 19e et depuis, les Avaloniens et l'Ordre international des chevaliers et dames de la Table Ronde mentionnent à l'inverse leurs racines maçonniques. Nous tenterons de mettre en évidence ces croisements d'influence et leurs réceptions. 

Georges Bertin est chercheur en sociologie, socio-anthropologue, docteur en sciences de l'éducation, habilité à diriger des recherches en sociologie. Il est directeur des recherches en sciences sociales au CNAM Pays-de-la-Loire. Il est membre du GRECO CRI, groupement de recherches coordonné des centres de recherche sur l'Imaginaire et dirige à Angers et au Mans le Cercle de Recherches Anthropologiques sur l'Imaginaire (CRAI). Il est aussi membre de la Société arthurienne internationale, président fondateur de l'association CENA. Il s'intéresse particulièrement à l'imaginaire (socio-anthropologie de l'Imaginaire), aux travaux jungiens et reichiens, aux mythes, au symbolisme.
Principaux ouvrages : Une société du sacré ? Sacralisation, désacralisations et re-sacralisations dans les sociétés contemporaines (avec Céline Bryon-Portet), Esprit Critique, juillet 2014. Figures de l'Utopie, histoire et actualité, avec Christine Bard et Lauric Guillaud, PUR, 2014. La tribu du lâcher prise, mythes et symboles du chemin de Compostelle, éd du Cosmogone, Lyon, 2014. Les imaginaires du Nouveau Monde, (avec Lauric Guillaud), Mens Sana, 2011. De la Quête du Graal au Nouvel Age, initiation et chevalerie, Vega, 2010. La coquille et le bourdon, essai sur les imaginaires du chemin de Compostelle, L'à Part, 2010. Présence de l'Invisible, les apparitions dans l'Ouest, (direction) L'à Part, 2010. La Pierre et le Graal, une expérience de quête initiatique, Vega, 2006. Druides : les Maîtres du temps, les prêtres et leur postérité (avec Paul Verdier), Dervy, 2003. Apparitions-disparitions, (direction) Desclée de Brouwer,1999. La quête du Saint Graal et l'imaginaire, Corlet, 1997 (préface de Gilbert Durand).

12h30-14h15, déjeuner libre

14h15-15h, Patrizia d’Andrea : « La franc-maçonnerie au féminin : aperçus romanesques »
Les romans de franc-maçonnerie, publiés à foison aujourd’hui, prennent naissance dans les mêmes paradigmes du XIXe siècle entre polar historique et intrigue romanesque. Quelles variantes, quels enjeux, quels motifs suscitent les femmes dans le traitement du thème ? Quelle est La franc-maçonnerie des femmes décrite par les hommes, comme la désigne le titre du roman de Charles Monselet (1856) ? Et aussi, est-ce que les romans écrits par des femmes, maçonnes, s’en distinguent et comment ?

Patrizia D’Andrea est docteur en Littératures comparées de l’Université Paris IV-Sorbonne. Sa thèse fait l’objet du livre Le Spiritisme dans la littérature de 1865 à 1913 : perspectives européennes sur un imaginaire fin-de-siècle, publié aux éditions Honoré Champion en 2014. Elle est spécialisée sur les questions de fantastique, ésotérisme, magie et anticipation dans la littérature du tournant de siècle (XIXe—XXe), dans les domaines français, italien et anglais. Elle a publié des articles et des chapitres d’ouvrages sur Remy de Gourmont, Catulle Mendès, Victorien Sardou et Malcolm de Chazal. Ses derniers travaux portent sur John-Antoine Nau (1860-1918) et Gaston de Pawlowski (1874-1933).

15h-15h45, Richard Lescure : « Voyages initiatique dans l’œuvre de Jules Verne »
Cette communication se propose d’analyser, dans quelques ouvrages de Jules Verne, la question de la démarche initiatique telle qu’elle apparaît à différents niveaux : passage de l’enfance/ adolescence à l’âge adulte, initiation symbolique, rituélique, voyages compagnonniques etc.  L’œuvre de J. Verne sera examinée sous l’angle  du scénario du voyage vers l’inconnu, la confrontation à la mort, où les héros sont exposés à des séries d’épreuves qui vont  transformer radicalement l’homme « profane » et lui permettre de « renaître ».
R. Lescure est docteur en linguistique et phonétique - Enseignant-chercheur en sciences du langage (Maitre de Conférences à l’université d’Angers et Professeur Honoris Causa de l'Université de Véliko Tarnovo, Bulgarie). Spécialiste de didactique des langues,  auteur d’ouvrages dans le domaine de l’Evaluation. Directeur de collections et auteur d’une quinzaine d’ouvrages et manuels. Ouvrage de poésies : trois saisons un été.
15h45-16h, Pause

16h-16h45, Gilles MENEGALDO :  Esotérisme, occultisme et fantastique dans l’œuvre de HP Lovecraft 
Lovecraft a longtemps été entouré d'un certain mystère, et son œuvre a suscité des interprétations qui se sont effondrées à la fin des années soixante avec la publication de sa volumineuse correspondance. Serge Hutin et Jacques Bergier, notamment, ont contribué à répandre l’idée d'une création lovecraftienne ésotérique, alors que l'auteur l'a voulue purement fictionnelle. Il est cependant évident que la notion de secret tient une grande place chez Lovecraft, mais elle est liée à des intentions de fiction fantastique liée à l'interdit et au savoir transgressif. Ces secrets seraient cachés au cœur des choses et pourraient être déchiffrés. Ils ne sont connus que des initiés et transmis par la tradition. Certains grimoires ou ouvrages contiendraient aussi des secrets (d’où l’importance de la « bibliothèque imaginaire » dans l’œuvre). Les héros lovecraftiens doivent décoder des signes qui mettent en cause leurs certitudes ou leur identité dans des histoires qui adoptent souvent une structure de récits initiatique. Lovecraft a beaucoup lu dans le domaine de l’ésotérisme comme en témoignent sa correspondance et aussi ses œuvres, mais il se sert de ces références comme matériau au profit d’un projet esthétique qui repose, en bonne partie, soit sur le brouillage des signes, soit sur leur prolifération excessive, ce qui contribue à susciter des effets fantastiques très efficaces.
Professeur émérite de littérature américaine et cinéma (université Poitiers). Fondateur et ancien directeur de la filière Arts du spectacle, président d’honneur de la SERCIA. Auteur de Dracula, la noirceur et la grâce (avec AM Paquet-Deyris, 2006). Auteur de nombreux articles sur la littérature fantastique et de SF anglo-saxonne et le cinéma hollywoodien (fantastique, SF, policier etc.) et sur le cinéma de Woody Allen. Editeur ou co-éditeur d’une vingtaine d’ouvrages collectifs dont HP Lovecraft, fantastique, mythe et modernité (Dervy, 2002), R.L. Stevenson et A. Conan-Doyle, regards croisés, (Terre de Brume, 2003), Jacques Tourneur, une esthétique du trouble (CinémAction, 2006). Derniers ouvrages dirigés : Manières de noir (avec M. Petit, PU Rennes, 2010), Gothic N.E.W.S, Michel Houdiard, 2011, Persistances gothiques dans la littérature et les arts de l’image, (avec L. Guillaud, Bragelonne, Janv. 2012), Europe et Hollywood à l’écran : regards croisés (Michel Houdiard, nov. 2012), King Vidor, odyssée des inconnus, (avec Jean-Marie Lecomte, CinémAction, septembre 2014). A paraître en 2015 Le western et les mythes de l’ouest (avec Lauric Guillaud). En préparation, ouvrage sur Sherlock Holmes, suite au colloque de Cerisy d’août 2014 (avec Hélène Machinal et Jean-Pierre Naugrette)
16h45 – 17h30, Lauric Guillaud : « Le parcours ésotérique de Conan Doyle : de la franc-maçonnerie au spiritisme »

Conan Doyle, spiritualiste et franc-maçon, à l’instar de ses contemporains (Kipling, Haggard), était loin d’être insensible à l’appel de l’occulte. Familier des sociétés discrètes ou secrètes, il en utilisa les ressorts dramatiques pour plusieurs histoires de Sherlock Holmes. Doyle entretint un rapport complexe avec ce monde occulte, entre croyance et méfiance (conspirationnisme dans La Vallée de la peur, 1915), avant de sacrifier son œuvre au spiritisme (Au pays des brumes, 1926).

Lauric Guillaud, professeur émérite de littérature et de civilisation américaines à l’Université d’Angers, a publié nombre d’articles sur l’imaginaire anglo-saxon : les mondes perdus, l’Atlantide, le roman de la Frontière, les mythes américains, le gothique, le fantastique, le roman d’aventures, les détectives de l’étrange, C. B. Brown, Jack London, la Golden Dawn, etc. Ses principales publications incluent Des mines du roi Salomon à la quête du Graal, La Terreur et le sacré : la nuit gothique américaine, Jules Verne face au rêve américain, King Kong, ou la revanche des mondes perdus, Nouveau Monde, autopsie d’un mythe (Ed. Michel Houdiard), L’Atlantide de A à Z (Ed. E-dite, 2001, en collaboration avec Jean-Pierre Deloux) et Le retour des morts (Rouge Profond).

17h30 – 18 h, Débats et conclusion

19h 30, Dîner fraternel


Modalités pratiques

-       droit d’entrée de 20 € pour financer les frais
-       repas du midi libre à la charge des participants (il y a 3 restaurants à RLC)
-       dîner fraternel pour ceux qui souhaitent prolonger la journée avec les intervenants ; 25 € tout compris.

Les auteurs sont invités à apporter leurs livres pour dédicace, ou à défaut prendre contact avec notre librairie Atelier Empreinte qui passera les commandes. (Appelez Nicolas au 06 60 83 03 65).

Cette manifestation est  organisée de façon bénévole par l’association et totalement indépendante de tout groupement.

On s’inscrit en adressant un chèque de 20 € (ou 45 € avec le dîner) libellé à l’ordre de l’ODS à
Philippe Marlin
Association ODS
36.42 rue de la Villette
75019 Paris
06 11 72 38 06

samedi 21 mars 2015

LE COMPTOIR, Paris XXème





20 – Le Comptoir (30 rue de Villiers de l’Isle Adam, 75020 Paris, tél 09 50 24 96 94, facebook). 




Il aura fallu un dossier sur le XXème gastronomique dans Le Point pour que je m’aventure dans cette joyeuse rue bordée de barres de HLM. Et là, petite merveille : le long d’une ruelle très XIX ème siècle trône le Comptoir, avec son bar en bois, ses ardoises qui ruissellent de joyeux petits crus. Le vin du pays est du reste à l’honneur, avec les meilleures cuvées de Limoux (la Butinière) et de tous les Razès confondus. La carte est simple, à base de produits frais appétissants : foie gras maison aux baies roses, œuf poché à la carbonara, fish and chips croustillant, vitello tonato avec ses petites pommes de terre et une belle dégustation de fromages. Le pain vient du boulanger du coin et il est à craquer.


NB : si la salle du bar est minuscule, belle salle en sous-sol pour vos réunions secrètes !

mercredi 18 mars 2015

JEAN-MICHEL THIBAUX, RIP


VAR MATIN

Publié le

Jean Michel Thibaux
Dr
Il était traduit en treize langues, lu dans une trentaine de pays : l'écrivain toulonnais Jean-Michel Thibaux vient de mourir à l'âge de 65 ans.
Installé à Sanary, il a d'abord été artificier de la marine nationale avant d'entrer en littérature.
Dans un style sans esbroufe mais avec un vrai sens du récit, il a passé en revue une multitude de genres littéraires, de la biographie romancée à la saga provençale.
Plus de cinquante ouvrages dont "Le secret de l'abbé Saunière" au milieu des années 80, qui lui ont apporté la consécration.
Le roman avait d'ailleurs été adapté à la télévision, dans une série rebaptisée "L'or du diable"
L'homme avait sa part d'ombre, notamment une condamnation en 2010 pour possession d'images pedo pornographiques.
Il écrivait jusqu'à deux livres par an. Le dernier s'appelle Le Rappel du tambour, paru l'an dernier aux éditions Calmann-levy.

lundi 16 mars 2015

POLITICA HERMETICA no 28 vient de sortir

Le dernier n° de la revue Politica Hermetica (n° 28, décembre 2014) est en vente ces jours-ci en librairie. Intitulé "Les coulisses de l'histoire : occultisme, fiction, réalités", ce n° aborde des sujets intéressants comme :

- Emmanuel Kreis, "La guerre des mages comme moteur de l'histoire" : sociétés secrètes et conspirations.
- Alexandre Moatti, "Science et théories scientifiques au prisme de la revue Planète" : critiques de Planète par des scientifiques, mais aussi par des surréalistes.
- Stéphane François, "L'"histoire mystérieuse" comme champ d'investissement de l'extrême droite. Exemple de quelques auteurs français" : on pense tout de suite à Robert Charroux, mais l'auteur examine aussi des auteurs moins connus : Saint-Loup, Jean Mabire et Jean Angelini.
- Damien Karbovnik, "Coulisses de la préhistoire, prémices de l'histoire : la primhistoire selon Robert Charroux" : surfant sur la vague du Réalisme fantastique initié par Le matin des magiciens, Charroux publia 8 livres sur les anciens astronautes. Ils ont connu un grand succès à l'époque, mais, en 2013, seul son ouvrage sur les trésors fut réédité.
- Laurent Buchholtzer, "Le Prieuré de Sion. Elément concret ou personnage fictif ?" : l'auteur montre que ce groupuscule, popularisé par le Da Vinci code, était une association de quartier dont la plupart des membres habitaient dans le XVIIe arrondissement parisien, dans les années 1940.
- Véronique Campion-Vincent, "Excursions au pays des merveilles" : Bugarach, Rennes-le-Château et les rumeurs de fin du monde.

Ci-après, la présentation de l'éditeur.

Bon après-midi.

Bruno

======================================================================

Nouveautés

POLITICA HERMETICA No 28 • LES COULISSES DE L'HISTOIRE

21.00 €
   
12/2014 - 195 p. - 978-2-8251-4483-1

Si les faits sont têtus, le qualificatif s’applique tout autant à leurs interprétations, même les plus folles, qui donnent du grain à moudre aussi bien à l’historien qu’au sociologue. Comme l’éclosion des sociétés secrètes et des théories conspirationnistes ont accompagné la naissance des démocraties en Europe au XIXe siècle, l’État spec- tacle au temps de la « transparence » porte irrésistiblement le regard du public vers les coulisses. Nous avons suivi cette piste à travers quelques exemples qui ont marqué l’imaginaire de nos sociétés depuis les années post-révolutionnaires jusqu’à aujourd’hui. Tout d’abord Claude Rétat nous décrit, en milieu maçonnique, la créa- tion de l’Ordre du Néo-Temple de Fabré-Palaprat dans les années 1800, acte de renaissance d’un mythe dont la fortune ne s’est jamais démentie. Ce sont les démêlés du couple maudit Église/maçonnerie qu’Emmanuel Kreis analyse ensuite entre les années 1880 et 1930 avec «La guerre des mages comme moteur de l’histoire». Après la Seconde Guerre mondiale, le «Prieuré de Sion» redonna des couleurs aux généalogies mythiques, Laurent Buchholtzer en établit un dossier sans concession. Plus près de nous, Stéphane François nous montre comment le champ de l’histoire mystérieuse est investi par des mouvements d’extrême-droite. Le domaine scientifique n’a pas échappé à ce travail de réinterprétation: Alexandre Moatti fait le point sur les théories scientifiques sous-tendant la publication de la revue Planète ; Damien Karbovnik explore avec Robert Charroux « les coulisses de la préhistoire ». Trois études complètent ce numéro 28 : Gilles Bucherie sur la sociologie occultisante de Charles Barlet; Marc Court sur Michel Le Nobletz, un jésuite breton hors normes de la fin du XVIe siècle ; Véronique Campion-Vincent enfin revient sur la question de «la colline inspirée» de Bugarach. Les notes de lecture sont particulièrement fournies quant aux publica- tions internationales concernant notre champ, de la Russie aux États- Unis en passant par l’Italie et l’Allemagne sans oublier la France avec Balzac et la revue Le Goéland.

http://www.lagedhomme.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=978-2-8251-4483-1
__._,_.___

dimanche 15 mars 2015

HISTOIRE DE L'IMAGE MOBILE & DU DESSIN ANIMÉ



    

   
CONFÉRENCE : HISTOIRE DE L'IMAGE MOBILE & DU DESSIN ANIMÉ
SAMEDI 21 MARS à 14H30 à l'Hôtel des ventes de Nation (1H30)

Dispensée par Michel COSTE, expert et historien 9ème Art - Bandes dessinées

THÈME
HISTOIRE DE L'IMAGE ANIMÉE
Depuis les lanternes magiques jusqu'au Cinéma d'animation 3D



Depuis longtemps nous sommes habitués aux dessins animés... mais depuis quand et comment l'Homme a-t-il rendu "mobiles" et presque "vivantes" des images fixes dessinées ou imprimées ?



De la représentation du mouvement aux images de synthèse en 3D, une incroyable histoire dans le temps et l'espace en découvrant les inventeurs majeurs et leurs curieuses machines mais aussi à la croisée des chemins entre les origines de la Bande Dessinée et les racines du 7ème art jusqu'au cinéma d'animation mondial et ses succès d'aujourd'hui.



RÉSERVATION & TARIFS
Tarif 5 € tarif unique dans la limite des places disponibles
Réservation par email à l'adresse suivante :
reservation@estim-nation.fr


INFORMATIONS PRATIQUES - ACCÈS

HÔTEL DES VENTES DE NATION
6, rue des Colonnes du Trône - 75012 Paris
Renseignements au 01 43 47 18 18

Métro NATION - PICPUS
Lignes 1, 2, 6, 9 - RER A - Bus 26, 56, 57, 86

PARKING PUBLIC :
- ELIT PARK 28 avenue de Saint Mandé - 12e
- VINCI PARK 96 boulevard de Picpus - 12e












vendredi 13 mars 2015

JEANNE-A, Paris 11ème





11 – JeanneA (42 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris, tél 01 43 55 09 49, www.jeanne-a-comestibles.com). Quelle belle idée que celle d’une épicerie-rôtisserie. Vous emportez ou vous dégustez sur place dans un cadre branchouille fort agréable. J’ai commencé par une dégustation de pâtés en croûte sous ses 4 espèces, avant d’hésiter longuement entre le poulet pata negra, le carré de veau dans son jus ou le cochon de lait croustillant. Ben non, j’ai opté pour le gigot d’agneau de lait des Pyrénées ! Délicieux. Et pour ne rien gâcher, la carte des vins est une véritable encyclopédie d’œnologie. 

A noter l'existence d'une petite pièce pour les réunions discrètes de vos sociétés ultra-secrètes :


ROBERT TIERS ET NICOLAS POUSSIN À PARIS



Les semaines qui viennent vont être chargées pour notre ami Robert Tiers qui vient d'arriver à Paris. Sortie le 30 mars d'un ouvrage chez Jean-Michel Place sur ses recherches concernant un tableau de Poussin "inédit" (bientôt disponible à l'Atelier Empreinte). Inauguration le 4 avril de l'exposition au Louvre sur "Poussin et Dieu". On le voit ici dans l'atelier de son fils, restaurateur d’œuvres d'art pour le compte des plus grands musées. Le tableau photographié est l'original du tableau découvert par Robert.


mercredi 11 mars 2015

MONDE DU BRESIL, Boulogne-Billancourt

-->



92100 – Monde du Brésil (52 avenue Edouard Vaillant, 92100 Boulogne-Billancourt, tél 01 75 49 20 24, mondedubresil.fr). Un authentique bistrot brésilien où il fait bon siroter un cocktail choisi (difficilement) dans une carte fabuleuse, avant de passer aux choses solides. 





L’éventail des propositions est étonnant. Je me suis contenté du menu du jour à un prix ridicule et je n’ai pas été déçu. Une belle salade de mangue bien mûre et fort épicée. 



Et l’incontournable feijoada qui suffirait à nourrir un régiment de castelrennais en manque lorsque le Cathare Gourmand est fermé. Un plat authentique, sorte de cassoulet sud américain aux haricots noirs, avec des morceaux de porc moelleux à souhait et son incontournable boudin. 




Une adresse qui appelle de nombreux « contrôle qualité ».


lundi 9 mars 2015

PHO 168, Paris





11 – Pho 168 (179 rue de Belleville, 75011 Paris, tél 01 40 21 09 47). Un nouvel asiatique à Belleville, cela mérite un « kampei ! ». Celui-là est vietnamien et vous propose toutes les spécialités locales : phô et bo bun sous toutes sortes de variantes : grand, petit, riche en viande, aux fruits de mer. Le porc au caramel est moelleux, et pour les vrais amateurs, une belle surprise : la matelote d’anguilles au lait de coco !

Attention, qualité oblige, c'est souvent bondé !



ALET 2015


dimanche 8 mars 2015

JEAN-CHARLES PICHON A L'ODS

-->
 
-->

 

 Dans le cadre de la reprise par l'ODS de la marque Édite, nous rentrons régulièrement en catalogue les ouvrages de Jean Charles Pichon.


Une présentation de l'auteur par Jean-Christophe Pichon


Le catalogue à ce jour

 

Jean-Charles Pichon

Une œuvre qui reste à découvrir



Inexplicablement méconnu aujourd’hui, Jean-Charles Pichon (1920-2006) a conçu une œuvre prolifique, multiforme, souvent dérangeante, voire iconoclaste, jusqu’aux confins de la métaphysique et de la spiritualité.



Jean-Charles Pichon, un théoricien de la Machine de l’éternité ? Sans doute, mais il fut d’abord un poète. Plusieurs centaines de poèmes, écrits entre 1945 et 1951, l’attestent. Ils habitent ses textes et rythment son écriture. Il fut aussi un dramaturge, accueilli par les théâtres parisiens, un scénariste, un dialoguiste, salué par Jean-Luc Godard. Un journaliste engagé s’opposant aux impostures de l’époque. Et un critique littéraire. Rappelons qu’il fut aussi un autobiographe corrosif, un romancier sans étiquette (navigant entre le polar et le fantastique), et un essayiste, préfigurant ses œuvres ultérieures.



À partir des années soixante sous l’impulsion de son éditeur Robert Laffont, puis de Jacques Bergier et de Louis Pauwels qui l’inviteront à publier aux éditions Planète, il élabore, encyclopédiste et visionnaire, des ouvrages sur l’histoire des dieux, des civilisations et des mythes : une immense fresque sur les cycles et les rythmes du temps, reliant toutes les connaissances de l’humanité, de la Kabbale à la mécanique quantique.



Dès les années quatre-vingt, il tente de «démonter» la construction mathématique, mythique ou ésotérique d’œuvres majeures (Ezechiel, Platon, Lao-Tseu, La Kosmopoïa, Huysmansn, Kant, Jung, Jarry, Roussel, le Sepher Yetsira, Heidegger, Paracelse, Beckett, Hogdson, Mallarmé, Melville, Teilhard de Chardin, Valéry, Dumézil, Daumal, Poe, Kawthorne, Tchaïkovski, Stubbs, etc.). Et de 1996 à la fin de sa vie, il compose et construit ce qu’il nomme « La Machine universelle ».


 


Plusieurs heures d’entretien, enregistrées depuis 1980, éclairent sa vie, ses écrits (près d’une centaine d’ouvrages dont une partie reste encore inédite) et ses recherches. Une œuvre ponctuée d’une. succession de ruptures, comme si Jean-Charles Pichon avait autant de personnalités (à l’instar de Pessoa) que les dieux qu’il incarne.

 


Les actes. Depuis juin 2008, des rencontres s’organisent autour de l’œuvre de Jean-Charles Pichon. Une prochaine rencontre est prévue du 11 au 14 juin 2015 au Château de Ligoure (Haute Vienne). 

 

Le programme 

 

 




 Les ouvrages ci-dessous sont disponibles sur :


Le Petit Métaphysicien Illustré

Inédit

Jean-Charles Pichon

Jean-Charles Pichon (1920-2006), romancier, poète, auteur dramatique, dialoguiste, philosophe, fut l'homme du paradoxe : une soixantaine de ses ouvrages ont été publiés, il a reçu des prix littéraires, été reconnu comme un pair par Hervé Bazin, Albert Camus, Lévi Strauss… Et il demeure inconnu du grand public.
C'est sans doute que sa pensée dérange. Son oeuvre métaphysique qui se situe dans la lignée de celle de Mircéa Eliade, est basée sur l'étude des mythes et des croyances qui ont accompagné l'humanité depuis des millénaires. Il en a étudié les formes, les rythmes et les figures - leur naissance, leur apogée et leur déclin.
Ce faisant, il a dénoncé les impostures des église et - pis encore en notre époque - celle des rationalistes scientistes.
Se fondant sur un savoir encyclopédique, son raisonnement d'une rigueur implacable nous fait porter un regard lucide sur l'histoire de l'humanité et sur son avenir.
Ecrit de 1985 à 1988, avec une préface de 1977, Le Petit Métaphysicien Illustré constitue un livre indispensable pour ceux qui veulent suivre cette route. Jean-Charles Pichon y développe des notions qu'il utilisera dans ses oeuvres postérieures (le PAT et le PAN, la Forme Vide, l'analemme, etc). Il s'agit en réalité d'une sorte de "manuel du gay sçavoir", d'un "discours de la méthode" métaphysique, d'une "défense et illustration" des vocables précis qui se permettent au mythologue de confondre les mythomanes. Sa machine y est décrite, basée sur les aspects de l'objet : vocable, nombre et figure.
De nombreuses machines y sont également étudiées notamment celles qui constituent Sindbad le marin ou l'Apocalypse, mais aussi celles écrites par Attar, Goethe, St Thomas d'Aquin, Joachim de Flore, St Jean de la Croix, Roussell, Kafka, Duchamp, Artaud …

Puisse ce guide vous aider dans votre propre cheminement.

"C'est pourquoi je ne conclus pas ce livre.
Ferme le, ami. Dors et rêve un poème. Je t'ai donné peu de chose, somme toute : un nombre magique et quelques sommations, un analemme qui fut une croix et la redevient sans cesse, le plus concis des vocabulaires : 6 dieux, vivants ou morts, recréant les 12. Mais ce peu est sûr. Où que tu ailles, quoi que tu fasses, quelle que soit la sentence qui te menace, tu peux l'emporter avec toi. (p 331)

374 pages

20 € + 4,20 € de frais de port

ISBN 979-10-91506-20-5



Le Dieu du futur

Jean-Charles Pichon

Réédition Editions Planète

  «Si l’inconscient pouvait être personnifié… ce serait un rêveur de rêves séculaires et, grâce à son expérience démesurée, un oracle aux pronostics incomparables.» (C.G. Jung). Cette grande idée a guidé une enquête de dix ans, un travail stupéfiant d’érudition, d’hypothèse, de corrélation historique et d’expression littéraire. Jean-Charles Pichon formule une méthode capable d’explorer l’inconscient collectif à travers les mythes, les traditions et les évènements. Il tente d’exploiter l’héritage commun de l’humanité dont Jung disait: «Il connaît le rythme du devenir, de l’accomplissement et de la décadence. »

Format: 13,5 x 21, broché, 280 p., 21,35 € plus 4,20 € de frais de port

ISBN 2-84608-067-4



Celui qui naît

Le Dieu du futur (II)

Jean-Charles Pichon

Réédition Editions Planète

Celui qui naît est la conclusion d’une œuvre dantesque. L’auteur propose des vérifications indispensables à tout essai de connaissance de l’histoire, en se tournant vers l’analyse du futur basée sur les évènements passés. Pour parler d’une telle entreprise, il faudrait parler de philosophie épique ou d’histoire transtemporelle. Autant de formules insuffisantes, sans doute, mais on peut affirmer que la lecture de ce livre est passionnante.

Format: 13,5 x 21, broché, 280 p., 21,35 € plus 4,20 € de frais de port

ISBN 2-84608-087-9



Les Litanies des dieux morts

Jean-Charles Pichon

Chacun des ouvrages de Jean-Charles Pichon s’inscrit dans son oeuvre, non comme une étape, mais comme une machine à l’intérieur de la «Machine». C’est dire qu’elle est à la fois un inventaire, une somme actualisée, un jeu et un projet. L’auteur se borne à dire ce qui est en jeu – et c’est à nous de jouer. Essayons, au travers des trois parties des Litanies des dieux morts, poèmes et proses, de découvrir quelques repères propres à nous aider à pénétrer les arcanes de la réalité.

Format: 13,5 x 21, broché, 134 p., 13,42 € plus 3,25 € de frais de port

ISBN : 2-846608-011-9



Saint Néron

Jean-Charles Pichon

Postface Jean-Paul Debenat

Réédition

Historien, spécialiste de l’histoire des religions, Jean-Charles Pichon nous révèle la véritable figure de l’empereur maudit, réfutant les idées reçues sur le massacre des chrétiens, l’incendie de Rome, le meurtre de Britannicus, l’inceste avec Agrippine et bien d’autres méfaits… Nous rééditons cet essai, qui eut en son temps un retentissement considérable, au point de servir de base à une réhabilitation d’un des personnages les plus haïs et les plus calomniés de l’histoire humaine.

Format: 13,5 x 21, broché, 240 p., 16,77 € plus 3,25 € de frais de port.

ISBN 2-84608-005-4





Le Rêveur rêvé

Jean-Charles Pichon

«Cette semaine, je l’ai passée à rechercher, attendre et rencontrer, rarement, l’individu que peu de gens connaissent et dont moi-même, il y a trois mois, je ne soupçonnais pas l’existence : l’homme du rêve. […] J’aimerais que chacun de mes lecteurs fasse l’effort dont ce récit témoigne, qu’il quête aussi «son» étranger, tant qu’il est temps. Cette nuit, je pense à ceux qui ne me liraient pas ou qui me liraient mal, continuant de courir après quelque vaccin contre un mal improbable, […] un mal qu’ils n’ont pu contracter, ni devant le médecin ni sous seing notarié.» (J.-C. Pichon).

Format: 13,5 x 21, broché, 160 p., 15,24 € plus 2,25 € de frais de port

ISBN 2-84608-000-3



Le Fonctionnaire déplacé

Jean-Charles Pichon

L’auteur semble obsédé par le désir ou le besoin d’identifier Celui qui lui parle: un « daïmon » ou son propre double, sinon quelque extraterrestre, mais toujours l’Autre. Dans Le Fonctionnaire déplacé, l’Autre,

« l’étrange étranger » se présente comme l’âme de l’auteur revenu de l’outre-tombe pour lui dicter un message.

Format: 13,5 x 21, broché, 240 p., 16,77 € plus 3,25 € de frais de port

ISBN: 2-84608-066-6



Le Jeu de Bès

Jean-Charles Pichon

Par sa faconde, son humour dévastateur, son délire onirique, ce roman est unique dans l’oeuvre de Jean-Charles Pichon. Récit dicté à l’auteur par une entité immortelle, que les Égyptiens nommaient Bès, les Sumériens Enki, les Grecs Héphaïstos et les chrétiens le Verbe, que nous préférons dire « la Lumière intérieure ». Pour l’analyste : l’Inconscient de Freud, le Diabolus de Jung, le Signifiant-maître de Lacan.

Format : 13,5 x 21, broché, 280 p., 15,24 € plus 3,25 € de frais de port.

ISBN: 2-84608-041-0



Nostradamus, la vie et l’œuvre

Jean-Charles Pichon

Réédition

Le premier volume, une vie de Michel de Nostredame, daté de 1958, se signale par une exactitude rigoureuse et une redécouverte du mythe vécu par le héros, qui lui donne une épaisseur humaine. La seconde partie, datée de 1971, Nostradamus en clair, se présente comme l’éclaircissement des Centuries appuyé sur la traduction de l’ensemble de l’œuvre. Un troisième texte en postface, daté de mai 2000, entreprend l’analyse technique du phénomène de la prophétie. Il ne s’agit plus de la traduction souvent confuse de quelques dizaines de quatrains, sous la lumière artificielle des évènements vécus, mais de l’ensemble de l’œuvre : plus de 900quatrains qui contiennent vingt siècles, et dont il faut préciser qu’ils sont ceux d’un grand poète. Ce troisième texte situe Michel de Nostredame entre les grands techniciens des cycles du temps.

2 volumes. Format: 13,5 x 21.

Broché sous emboîtage. 168 et 372 p., 28,20 € plus 4,20 € de frais de port

ISBN: 2-84608-031-3



Histoire des mythes

Jean-Charles Pichon

Réédition

Le livre résume une dizaine d’ouvrages publiés de l’auteur, traitant des religions, des sectes, des sociétés secrètes, des mythes et des dieux. Il parcourt dix mille ans d’histoire et survole quelque deux mille sectes. Elle entraîne le lecteur dans la succession des civilisations, en définit les règles, et l’éclaire sur les principales étapes de l’esprit et de l’humanité, telles que l’éveil, l’évolution, l’éclipse, le renouveau, la «mort» et la «naissance» des croyances, fondements des rythmes temporels des dieux. Histoire des mythes est aussi à la base de l’une des plus passionnantes hypothèses à laquelle ont abouti la recherche et l’étude des structures thématiques, des plus anciennes mythologies jusqu’aux fanatismes actuels.

ISBN 2-84608-082-8

Format: 13,5 x 21, broché, 320 p., 21,35 € plus 4,20 € de frais de port



L’Islam dans le Coran

Jean-Charles Pichon

Réédition

L’importance prise par la religion islamique et les conflits mondiaux qu’elle suscite, justifie la réédition de cet ouvrage, publié confidentiellement en 1981. Pourquoi le fondateur de l’Islam a-t-il été nommé le Prophète par des milliards de croyants pendant quatorze siècles ? La réponse est proposée dès la préface de ce livre: l’Histoire éclaire le Coran dans la mesure où le Coran éclaire l’Histoire. Le poème raconte, surate par surate, année par année, les quatorze siècles à venir.

ISBN 2-84608-080-1

Format: 13,5 x 21, broché, 170 p., 15,25 € plus 3,25 € de frais de port.



L’Objet volant identifié

Jean-Charles Pichon

L’Objet volant identifié, ce sont dix rencontres avec 1’«Alien», qui mêlent le fantastique, le récit autobiographique, voire une étude de l’inconscient. Jean-Charles Pichon présente son livre ainsi : «Quand j’écrivais ce livre, il y a vingt-cinq ans, mon projet était le problème de l’existence des extraterrestres, soulevé par vingt ouvrages, de Nostradamus à Jung, et développé par mille récits, études et films depuis 1950. Le projet fut un échec et le problème esquissé, au point que certains lecteurs ont vu dans le livre un fragment de mes autobiographies, d’autres lecteurs un prolongement de mes livres consacrés au démon de l’inconscient et d’autres un condensé de récits fantastiques, analogues aux nouvelles publiées de 1950 à 1970. Le problème que pose le livre est différent. Des dix rencontres relatées, lesquelles sont des souvenirs authentiques mais tronqués, imprécis, lesquelles sont régies par une volonté créatrice, plus rigoureuse et stylisée? Plus d’affabulation que d’imprécision en cinq récits sur dix ou l’inverse dans les cinq autres ? Lesquels ? Je laisserai au lecteur le soin d’en décider.»

Format : 13,5 x 21, broché, 280 p., 16 € plus 3,25 € de frais de port.

ISBN 2-84608-099-2



Le Retour à la ville

Jean-Charles Pichon

Une fable du futur. L’aventure est des plus simples: un groupe de jeunes gens et de personnes âgées, de femmes et d’hommes, dont une jeune fille et le Héros à peine sortis de l’adolescence et de la sauvagerie, traverse une Europe renaissante, dans un futur proche. Depuis le désert jusqu’à Londres et Paris, ils parcourent les forêts de la Russie, les camps de l’Est, les villages de nos campagnes et la ville retrouvée. Le Retour à la ville est une fable, bien sûr. Une fable moderne chargée de symboles dont il appartiendra au lecteur d’en choisir la morale. C’est aussi un remarquable récit d’aventures aux frontières de la science-fiction.

Format: 13,5 x 21, broché, 160 p., 18 € plus 3,25 € de frais de port

ISBN: 2-84608-124-7