Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 27 mai 2015

FESTIVAL DE THEATRE EN VERS CONTEMPORAIN



Bonjour,

J'ai le plaisir de vous adresser en fichier joint, pour votre information et pour diffusion si cela vous paraît souhaitable, l'affiche et le programme du festival de théâtre en vers contemporain. Je vous recommande également, bien sûr, les autres spectacles que donne le théâtre du Nord-Ouest.
Si vous souhaitez soutenir financièrement l'un des spectacles du festival, vous pouvez m'adresser un chèque sans ordre, que je transmettrai à la personne ou à la compagnie concernée. Je pourrai le cas échéant vous mettre en relations avec le bénéficiaire pour que vous puissiez vous assurer que les fonds lui sont bien parvenus.

Bonne réception, bien cordialement,

Jean Hautepierre


01-43-Festival de théâtre en vers contemporain

Théâtre du Nord-Ouest, du 4 mai au 29 juin 2015


PROGRAMME

Mises en scène : Hippolyte Wouters : Le Choix d’Hercule (m. en sc. H. Wouters) ; Napoléon dans l’Olympe (m. en sc. H. Wouters) ; Le Destin de Pierre (m. en sc. Olivier Sauton) ; Cosi fan tutti (m. en sc. O. Sauton). Mises en lecture (par l’auteur, sauf si mention) : Thibaut Giraud : La Tenue d’Eve ; William Cliff : Antigone ; Alain Didier : Ponce Pilate, Tibériade, Le Sang des innocents ; René de Obaldia : Les Bons bourgeois (par Marie-Véronique Raban) ; Jean Hautepierre : Tristan et Yseult ; Clark Ashton Smith : Le Mangeur de hachisch (par Marie-Véronique Raban et le traducteur, Jean Hautepierre) ; Hippolyte Wouters : Lenclos ou la liberté (par Christiane Casanova) ; William Shakespeare : Vénus et Adonis (par le traducteur, Henri Suhamy) ; Bernard Munsch : Le Légaliste



Lundi 4 mai
19h00 : Lenclos ou la liberté
20h45 : Le Légaliste

Mardi 5 mai
20h45 : Lenclos ou la liberté

Vendredi 8 mai
19h00 : Antigone

Lundi 11 mai
19h00 : Le Légaliste

Dimanche 17 mai
19h00 : Le Choix d’Hercule

Lundi 18 mai
19h00 : Le Sang des Innocents
20h45 : Le Choix d’Hercule

Mardi 19 mai
19h00 : Le Choix d’Hercule

Vendredi 22 mai
19h00 : Ponce Pilate

Lundi 25 mai
19h00 : Les bons Bourgeois
20h45 : Tibériade

Mercredi 27 mai
19h00 : Le Mangeur de hachisch

Jeudi 28 mai
19h00 : Ponce Pilate

Vendredi 29 mai
19h00 : Tristan et Yseult

Samedi 30 mai
19h00 : Les bons Bourgeois

Dimanche 31 mai
17h00 : Vénus et Adonis

Lundi 1er juin
19h00 : Tibériade

Mardi 2 juin
20h45 : Le Destin de Pierre

Dimanche 7 juin
14h30 : Le Destin de Pierre

Samedi 13 juin
17h00 : Vénus et Adonis
19h00 : Le Destin de Pierre
20h45 : Cosi fan tutti

Dimanche 14 juin
14h30 : Le Destin de Pierre

Lundi 15 juin
19h00 : Tristan et Yseult

Mardi 16 juin
19h00 : La Tenue d’Eve

Vendredi 19 juin
19h00 : La Tenue d’Eve

Dimanche 21 juin
20h45 : Cosi fan tutti

Samedi 27 juin
14h30 : Napoléon dans l’Olympe
17h00 : Cosi fan tutti

Dimanche 28 juin
14h30 : Cosi fan tutti
19h00 : Le Destin de Pierre

Lundi 29 juin
20h45 : Cosi fan tutti

lundi 25 mai 2015

JOURNÉE DU LIVRE ET DE L'ÉTRANGE À RENNES-LE-CHÂTEAU LE 15 AOÛT 2015

 

Auteurs, bouquinistes, libraires, associations, manifestez-vous. Nous mettrons un stand à votre disposition :

ods@oeildusphinx.com




CONFÉRENCES DE LA JOURNÉE DU LIVRE ET DE L’ÉTRANGE

Samedi 15 août 2015

Rennes-le-Château, salle de la Capitelle



10h30-11h15 - Bernard Pinet (auteur et acteur), Alchimie et théâtre

 11h30-12h15 - Joslan Keller (auteur) Les dossiers inexpliqués

Déjeuner libre

14h30 – 15h15 - Sire Cédric (auteur), Pour quelques gouttes d’hémoglobine, avec la participation de Philippe Ward (auteur, éditeur) et Richard D. Nolane (auteur, scénariste)

 15h30 – 16h15 - Jocelin Morisson (auteur, journaliste), L’expérience de mort imminente ou enquête aux frontières de l’après-vie

16h30 – 17h15 - Emmanuel de Careil (auteur), Le Trésor des Cathares

Cocktail

Méchoui des Amis du Razès (sur inscription préalable)

dimanche 24 mai 2015

UNE TOILE SUR LA COLLINE ?

Pourquoi un FESTIVAL de L’INSOLITE ?

De tout temps, des réalisateurs se sont distingués en transgressant les normes esthétiques, morales ou sociales de leur époque. Leurs regards « insolites » ont permis de faire bouger les mentalités, les conceptions, les approches, les attentes.
Parce qu’il peut prendre différents aspects : l’étrange, le bizarre, le paranormal, l’ésotérisme.
L’insolite au cinéma nous étonne, déconcerte, déstabilise, interroge…
Il est là pour ébranler notre quotidien conformiste, nous ouvrir sur un monde inhabituel plus poétique, « métissant » nos arts, que ce soit littérature, musique, peinture, danse.
Soyons cinglant et non sanglant.
L’insolite, c’est retrouver des étoiles aux bouts des doigts…
L’insolite est-il le langage des oiseaux ? de l’alchimie ? du paranormal ? de l’ésotérisme ?
L’insolite n’est-il pas le langage de l’inexplicable, tout simplement ?
Ce festival nous invitera :
– À entrer dans un autre monde, au-delà des frontières, aux frontières de l’extrême, au-delà des apparences.
– À entrer dans une autre réalité, plus large, cassant nos habitudes, et qui nous déroutera. 


Ce festival insolite revisité, transformera sans nul doute notre conscience. Et c’est sa diversité qui fera toute sa richesse et son intérêt.
Quoi de plus insolite, que de créer ce festival à Rennes-le-Château, village mystique de l’Aude, haut-lieu ésotérique et vibratoire qui donne naissance à bien des légendes et mystères, pieuvre tentaculaire où Jules Verne est venu s’inspirer, faire ses griffes.
Nous même avons été aussi très influencé par « les journées du Livre de l’Étrange » qu’organisent Philippe Marlin chaque année.
Selon Karlfried Grafdurkeim, « l’extraordinaire est dans la profondeur de l’ordinaire. »


Ce festival est légitime. Nous avons donc choisi de présenter en compétition des courts métrages français et européens dont le sujet, le scénario ou la réalisation troublent, bousculent autant qu’ils séduisent. Des longs, moyens et courts métrages, des « pépites »,  à découvrir ou redécouvrir mais qui gardent tous leurs éclats.
 Le court-métrage est le support  le plus adapté pour développer des regards originaux, des univers dont seule la jeune création cinématographique a le secret.
En ce qui concerne les films projetés hors compétition, notre but est de mettre à l’honneur des réalisateurs dont leurs films n’ont pu trouver leur place dans des circuits classiques de distribution.
Le jury sera composé de journalistes de la presse écrite, radiophonique et télévisée.
Parmi les invités de cette première édition figurent l’acteur Pierre Richard, Andréa Férreol, Smaïn, Jean-Claude Dreyfus, les scénaristes et réalisateurs, Jan Kounen, Jean Michel Roux, Beryl Peillard et  Christophe Blanc.
L’ensemble de la sélection et son programme seront dévoilés début juin.
Toujours sur le thème de l’insolite, des expositions de peintures et de photographies auront lieu dans le domaine de L’abbé Saunière.

Créateurs et Présidents : Fanny BASTIEN et Geoffroy THIEBAUT









samedi 23 mai 2015

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LE CODE D'ESTHER, Benyamin & Perez





Avec Le Code d’Esther (Pocket, 2014), Bernard Benyamin, assisté de Yohan Perez, nous livrent une enquête étonnante. Il ne s’agit pas d’un roman, mais du récit de deux passionnés qui ont cherché à comprendre pourquoi le nazi Julius Streicher, avant de monter à l’échafaud après le procès de Nuremberg, s’est écrié : « C’est Pourim 1946 ».  Pourim est une fête juive, héritée d’un texte biblique, Le Livre d’Esther, rapportant comment la communauté juive du royaume de Suse a échappé à un massacre total. Et l’enquête de nous mener en Allemagne (Nuremberg et Landsberg) mais aussi à Jérusalem, à la rencontre de doctes rabbis, passés maîtres dans l’étude des textes sacrés. Et ce qui va se révéler progressivement, c’est que Le Livre d’Esther est un texte prophétique, dévoilant à qui sait le lire ce qui allait se produire sous la conduite du Führer.  C’est tout à fait étonnant. Mais ce qui m’a beaucoup surpris, c’est que la technique dite  du « rasoir d’Occam » n’ait pas été utilisée par les auteurs avant de commencer l’analyse. Car Streicher était un fin érudit en matière d’hébraïsme, et sa déclaration après tout n’est guère surprenante : l’Allemagne ayant perdu la guerre, les juifs échappent une nouvelle fois au massacre total !
Sur le plan technique, ce bouquin nous offre un super gadget : le texte est « farci » de QR codes qui nous renvoient à d’excellents petits films documentaires pour illustrer le récit. Bravo !

samedi 9 mai 2015

MAGIE, ANGES ET DÉMONS DANS LA TRADITION JUIVE

-->



Je ne connaissais pas le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (Hôtel de Saint Aignan, 76 rue du Temple, 75003 Paris) et c’est l’annonce d’une exposition sur « Magie, Anges et Démons dans la tradition juive » qui m’a amené à découvrir ce véritable Temple. 




L’endroit est particulièrement riche, que ce soit en matière de mythes et légendes ou d’occultisme. Gris-gris, amulettes, pendentifs et parchemins de jeteurs de sorts sont joliment entreposés, accompagnés des commentaires adéquats. 



 On peut également découvrir une collection de livres sacrés et de « cabbales » à couper le souffle. 









Un petit film qui passe en boucle nous présente un sympathique rabbi, dirigeant d’une société d’assurance dans le civil, qui enseigne la cabbale « pratique ». C’est en quelque sorte un psychologue qui analyse ses patients à la lumière des livres sacrés. On peut y voir aussi des extraits de Le Dybbuk, film polonais de 1937 qui est le premier film à traiter de la légende du Golem. 


Au total un endroit magique qui, à une époque où l’antisémitisme fait régulièrement la une de l’actualité, nous replonge dans nos racines communes, celle des « Trois Livres ». 




Et pour ne rien gâcher, le musée dispose d’une grande librairie où l’on trouve vraiment des merveilles. J’en reparlerai.

Exposition jusque fin juin 2015.

lundi 4 mai 2015

TINTIN, LES ARTS ET CIVILISATIONS



Entre l'Express, le Point ou Géo, les albums thématiques sur l'Univers de notre ami Tintin pleuvent. C'est cette fois à Géo de nous donner "Les Arts et les Civilisations vus par le Héros de Hergé". Un album cette fois convainquant (contrairement à Tintin et les Forces Obscures) avec un must, le document que nous attendions tous, LA CARTE OFFICIELLE DE LA SYLDAVIE.




Cela me fait penser à l'excellent film que j'ai vu hier soir, "Grand Hôtel Budapest", mettant en scène un autre royaume d'opérette blotti aux frontières orientales de l'Europe, la république de Zubrovka !

samedi 2 mai 2015

BISTRO INDOCHINE, Paris 15 ème





15 – Bistro Indochine (49 rue de Dantzig, 75015 Paris, tél 01 45 31 87 27). Perdu dans les brumes de la Baltique parisienne, voilà un bistro comme on les aime. La carte a un aspect légèrement sophistiqué, mais heureusement, nous étions pour notre dégustation avec le Cardinal de Saigon qui nous a guidé judicieusement dans nos choix. Pour démarrer, des nems basiques (délicieux), les rouleaux de printemps de Hué (craquants) et les traditionnels Banh Cuong (superbes). 




Un test de départ réussi avant de plonger dans des petites roulades de boeuf (parfumées à souhait) et des crêpes aux boulettes de porc (savoureuses) ; 




seul le porc au caramel nous a semblé un peu banal, mais le jury était peut être trop expérimenté…. Au total une belle adresse qui a obtenu la prestigieuse étoile du Mijotron.