Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

samedi 29 avril 2017

LES CHRONIQUES D'EL'BIB : LE HORLA, Guy de Maupassant


 Résultat de recherche d'images pour "le horla"


1886 : Publication du Horla de Maupassant

Ce petit texte a d’abord été publié sous forme de conte dans Gil Blas, puis l’année suivante (1887) sous forme de recueil. Lovecraft en fera un éloge appuyé dans Épouvante et Surnaturel en littérature : Maupassant nous montre toute la rage d’un pauvre écrivain malade qui se voit peu à peu entouré et menacé par les hideux représentants du monde de l’obscurité. Le Horla est généralement considéré comme son chef d’œuvre. Puis, plus loin : Les contes d’horreur du cynique et puissant Guy de Maupassant […] présentent des individualités qui lui sont propres, […] [mais] ils sont néanmoins d’un intérêt immense et poignant, car ils suggèrent avec une force prodigieuse l’imminence des terreurs sans nom, et l’inlassable harcèlement d’un individu né sous une mauvaise étoile par les hideux et menaçants agents des ténèbres extérieurs.
Il s’agit du récit d’un riche dilettante français, résident près de Rouen dans un manoir situé au-dessus d’une boucle de la Seine, qui va peu à peu sombrer dans la folie. Mais est-ce vraiment de la folie ? Il est en effet suivi par une créature invisible qui, la nuit, boit la carafe d’eau et le verre de lait posés près du lit ; elle casse les rosiers du jardin, détruit la vaisselle… Le narrateur lui échappera à plusieurs reprises en voyageant, mais à chaque retour le calvaire recommencera. Il finira par mettre feu à sa maison pour se débarrasser de celui qu’il appelle Le Horla, oubliant au passage les domestiques qui périront dans l’incendie.
Maupassant, qui sombrera lui aussi dans la folie, sait faire monter avec beaucoup de talent l’angoisse, débouchant progressivement sur une grande réflexion métaphysique sur les forces invisibles qui gouvernent l’univers. On n’est pas loin des Grands Anciens chers à Lovecraft. Comme ce dernier du reste, l’auteur injecte dans son récit un livre imaginaire, Le Grand Traité du docteur Hermann Herestauss sur les Habitants Inconnus du Monde Antique et Moderne.

Aucun commentaire: