Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

dimanche 11 mars 2018

CTHULHU A DUNKERQUE, Alain Delbe

-->




1921 : Décès d’Alexis Chandhor (Sur les traces de Lovecraft, T2, Nestiveqnen 2018)
Alain Delbe nous donne, avec La Vérité sur Alexis Chandhor une petite perle dont il a le secret. Le narrateur retrouve dans les papiers de son grand père, Floréal Delbe, un dossier sur Alexis Chandhor, talentueux écrivain d’horreur qui a péri en 1921 dans l’incendie de son appartement. Or le dit grand père a vécu longtemps sans le savoir sur le même palier que l’écrivain, Chandhor étant le pseudo du locataire appelé Octave Barillet. Les deux hommes sympathiseront mais l’écrivain ne recevra jamais chez lui son voisin, prétextant qu’il ne fallait pas perturber son « ambiance » d’écriture. Floréal remarquera quelques bizarreries dans son comportement : il écume les poissonneries du quartier pour s’approvisionner quotidiennement, il retrouve dans sa poubelle des messages faisant état de protections occultes…. Profitant de la courte absence de son voisin parti chercher le courrier en laissant sa porte entrouverte, Floréal fera une visite éclair chez Barillet et apercevra dans une chambre une abominable créature marine en train d’écrire avec un tentacule.
On retrouvera, après l’incendie, Cthulhu engoncé dans une large redingote, dans le train pour Dunkerque où il rejoindra la mer. Alain Delbe fait remarquer que la nouvelle de Lovecraft, L’Appel de Cthulhu est postérieure à ces événements (1926) et se demande si l’écrivain de Providence n’a pas lui aussi contraint le Seigneur de R’Lyeh à l’écriture forcée !

Aucun commentaire: