Chez le Bibliothécaire

Chez le Bibliothécaire
Bienvenue

mercredi 26 juillet 2017

LES SAMPANS DE NOLANE DANS LA LETTRE DU CROCODILE



 
Un cadavre entre les Sampans de Richard D. Nolane, Editions L’œil du Sphinx,

Il y a un délicieux parfum de criminalité dans ces trois enquêtes de l’Inspecteur Collins dans la Singapour de l’entre-deux-guerres, si différente de la Singapour lisse et moderne d’aujourd’hui.
Dans les années 30, la Singapour coloniale est l’une des principales plaques tournantes de la criminalité asiatique, lieu de prédilection de l’action des Triades qui ont basculé dans la criminalité, les trafics en tout genre et la prostitution. C’est aussi le centre névralgique de la politique complexe de l’Asie du Sud-Est, à la croisée des tensions avec l’Occident.
 Richard D. Nolane nous est bien connu pour son talent d’écrivain mais aussi d’auteur de BD. C’est au début des années 1980 qu’il s’est laissé fasciner par cette Singapour aussi séduisante que venimeuse. Il a rassemblé une documentation importante avant d’écrire une première nouvelle, Un cadavre entre les sampans (1997),  suivie de Mort d’un traiteur chinois (2001), puis Une histoire chinoise (2002), nouvelles rassemblées aujourd’hui dans ce volume.
Sa recherche historique lui permet de restituer le contexte et l’ambiance sulfureuse de l’époque jusque dans les détails :
« Les enquêtes de l’inspecteur Collins relèvent du roman policier tel que je le conçois, précise Richard D. Nolane en introduction, c’est-à-dire sans considérations modernes artificielles et privilégiant les mœurs et les spécificités de l’époque, notamment pour les sujets des intrigues. C’est d’ailleurs dans ce souci de « coller » au maximum aux années Trente de l’Asie du Sud-Est que j’ai conservé la transcription des mots et noms chinois classique, la seule qui personnellement me « parle », en évitant d’adopter le pinyin utilisé officiellement depuis 1979 par la Chine communiste et donc chronologiquement absurde pour des histoires se déroulant vers 1930…
Bienvenue dans la moiteur tropicale de la Cité du Lion… 
Les méandres de la Singapour coloniale, ses coins secrets, ses mystères, ses ambiances délétères imprègnent les psychés des acteurs de cette ville, qu’ils soient puissants ou anonymes. Richard D. Nolane restitue avec brio les ambiances tant externes qu’internes. Le lecteur peut se délecter en plongeant dans la cruauté sophistiquée et dans la criminalité toute en nuances des années 30 singapouriennes.


Editions L’œil du Sphinx, 36-42 rue de la Villette, 75019 Paris – France.

Aucun commentaire: